Publicité

Pourquoi le rebond de l'action Tesla pourrait perdre en puissance

©REUTERS

Wells Fargo a démarré le suivi de l'action Tesla avec une recommandation à "neutre". Le broker cite trois raisons pour lesquelles elle est aujourd'hui correctement valorisée.

Quand ce n’est pas Elon Musk qui défraie la chronique, avec ses tweets faisant la pluie et le beau temps sur le marché des cryptomonnaies, c’est son entreprise qui se trouve au centre de l’attention des investisseurs. L’action Tesla remonte la pente après avoir perdu 36,19% depuis son record de fin janvier, à 883,09 dollars.

12
millions de véhicules livrés
Selon Wells Fargo, qui vient de démarrer le suivi de la valeur, le cours de Tesla intègre toujours le scénario de plus de 12 millions de véhicules livrés d'ici 10 ans. Du jamais vu dans le secteur automobile.

L'agence Bloomberg a rapporté lundi que le constructeur automobile serait en contact avec la société Luminar Technologies afin d'utiliser ses capteurs lasers pour développer la voiture autonome. En réaction, Tesla a rebondi de 4,40% à la Bourse de New York.

Certains observateurs estiment cependant que son potentiel haussier est plutôt limité à court terme. Selon Wells Fargo, qui vient de démarrer le suivi de la valeur, le cours de Tesla intègre toujours le scénario de plus de 12 millions de véhicules livrés d'ici 10 ans. Du jamais vu dans le secteur automobile.

Elon Musk va-t-il tenir ses promesses? "Nous prévoyons que les livraisons continueront de surprendre à la hausse à court terme", écrit l'analyste Colin Langan. Mais il évoque "trois préoccupations notables" qui pourraient plomber l'action Tesla dans les prochains mois.

Production, coûts et Autopilot

Avec une capacité de production de 1,7 million de voitures à partir de l'année prochaine, l'analyste craint que la demande pour les modèles 3 et Y ne soit pas suffisante. D'autant que les stocks commencent déjà à gonfler. Selon le site spécialisé Electrek, plus de 10.000 Model 3 et Model Y ne peuvent actuellement pas être livrés en raison d'une pièce manquante.

"La Chine a généré tous les gains de part de marché de [Tesla] au cours de l'année dernière. Par conséquent, les récents déboires du groupe au Salon de l'auto de Shanghai sont préoccupants."
Colin Langan.
Analyste chez Wells Fargo

"La Chine a généré tous les gains de part de marché de [Tesla] au cours de l'année dernière. Par conséquent, les récents déboires du groupe au Salon de l'auto de Shanghai sont préoccupants", ajoute Colin Langan. "De plus, la concurrence s'intensifie et le nombre de modèles de véhicules électriques disponibles aux États-Unis devrait doubler cette année."

Il pointe également l'envolée des prix des matières premières. Et même si la Chine tente de faire retomber la pression, cela devrait avoir un impact sur le prix des véhicules. Les coûts des batteries sont ainsi passés de 105 à 130-150 dollars par kilowattheure d'après l'analyste de Wells Fargo.

Enfin, Colin Langan s'inquiète de la réglementation autour du pilotage automatique. Il ne se passe pas un mois sans qu'un accident impliquant une Tesla en mode Autopilot ne soit relayé dans la presse. Au risque de pousser les régulateurs à serrer la vis. "Dans le pire des cas, [Tesla] pourrait être forcé de désactiver ce système."

En bref

Capitalisation boursière: 581 milliards de dollars

Performance depuis le début de l'année: -14,5%

Ratio cours/bénéfice: 581,85

Nombre d'analystes à l'achat: 18 (41,9%)

Objectif de cours moyen: 618,47 dollars

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés