Prosus fait des étincelles pour ses premiers pas à la Bourse d'Amsterdam

©REUTERS

Prosus, l'activité en ligne de Naspers, la plus grande entreprise d'Afrique, a conquis les investisseurs sur Euronext Amsterdam. Le titre a clôturé sur un bond de plus de 25%, confirmant sa position de troisième capitalisation de la cote amstellodamoise.

Prosus, qui regroupe une partie des activités en ligne du Sud-Africain Naspers et notamment sa participation dans le géant chinois Tencent, n'a pas raté son coup pour ses débuts en Bourse d'Amsterdam.

Le titre  a clôturé sur un bond de 26,39% à 74,19 euros. En cours de séance, l'action a même atteint 77,40 euros (+31,86%), alors que son prix d'introduction avait été fixé à 58,70 euros, ce qui donnait alors à Prosus une valorisation de 95,3 milliards d'euros. Le patron de la Bourse d'Amsterdam, Maurice van Tilburg, ne se montre pas surpris par ce début en fanfare. Il y a, selon lui, "bien plus de demandes que ce qui est disponible, donc c'est bien".

Au terme de sa première journée de cotation, la capitalisation boursière du nouveau venu a atteint 120 milliards d'euros, ce qui situe Prosus juste derrière Unilever (environ 132 milliards d'euros) et le groupe pétrolier Shell (environ 207 milliards d'euros). Prosus se place de surcroît sur les talons de l'Allemand SAP, premier groupe européen du secteur des nouvelles technologies. Il se targue par ailleurs d'être la plus grande société internet cotée en Europe.

"La cotation de Prosus constitue un pas en avant passionnant pour le groupe, car il offre aux investisseurs mondiaux en technologie un accès direct à notre portefeuille unique et attrayant d'activités internet grand public internationales", a déclaré Bob van Dijk, CEO des groupes Prosus et Naspers, dans un communiqué.

Double bonne affaire pour la maison-mère 

L'IPO de Prosus marque un tournant dans le développement de Naspers , propriétaire de Prosus. Sa filiale s'est fait un nom en misant très tôt sur le géant chinois de la Tech, Tencent. L'investissement initial de Prosus ne lui a coûté que 34 millions de dollars en 2001. Mais cette participation de 31% dans le numéro un mondial des jeux vidéo et propriétaire du réseau social WeChat vaut désormais 130 milliards de dollars (117,8 milliards d'euros), ce qui en fait l'un des investissements les plus rentables jamais réalisés.

La valeur de cette participation dans Tencent est ainsi depuis des années nettement supérieure à celle de Naspers lui-même et l'une des raisons ayant motivé cette scission est de réduire cet écart de valorisation. 

L'autre objectif de cette IPO était de réduire le poids de Naspers à la Bourse de Johannesburg, où il représente environ un quart de la valeur de l'indice vedette. Naspers va ainsi conserver environ 75% de Prosus. Le solde de 25% a été distribué à ses actionnaires et constitue le flottant.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect