Records à tous les étages de la Bourse de New York

©Bloomberg

Le Dow Jones signe un record de clôture, les investisseurs misant pour une résolution du conflit commercial entre les deux premières puissances mondiales d'ici la fin du mois. Le Nasdaq et le S&P 500, évoluant déjà à des niveaux jamais atteints, en ont profité pour monter encore plus haut.

Rassurés par les progrès enregistrés dans les discussions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, les marchés américains ont démarré la séance tambour battant, atteignant rapidement des territoires encore inexplorés.

Pour le Dow Jones, la performance était d'autant plus remarquable que l'action McDonald's (-2,73%), un poids lourd de la cote, a fait les frais du licenciement du patron de la chaîne de restauration rapide.

Le Dow Jones a ainsi battu dès l'ouverture son record du 16 juillet pour atteindre 27.517,58 points pour au final terminer sur un gain de 0,42% à 27.462,11 points. Le Nasdaq (+0,56%) et le S&P 500 (+0,38%) ont poussé un peu plus loin leurs records signés vendredi après les chiffres meilleurs qu'attendu de l'emploi US.

Le flux de nouvelles sur le commerce a logiquement profité en premier lieu aux secteurs de la cote les plus sensibles aux tensions entre Washington et Pékin, comme Boeing (+1,68%) et Caterpillar (+1,67%).

Les valeurs technologiques et les semi-conducteurs étaient également à la fête, Intel montant notamment de 1,95%.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés