Publicité

Retour de la brouille sino-américaine à Wall Street

©Bloomberg

La Bourse de New York plie avec la dégradation des relations sino-américaines, mais elle reste en course pour signer sa meilleure semaine depuis un mois et demi.

 

 

Les trois principaux indices de la Bourse de New York ont perdu du terrain ce jeudi, et cela malgré une accalmie sur le front du chômage et les premiers signes encourageants d'une reprise de l'activité aux États-Unis. Deux signaux positifs qui ont été éclipsés par un vif retour des tensions sino-américaines. Un projet de loi adopté par le Sénat US pourrait ainsi empêcher certaines sociétés chinoises de coter à Wall Street si elles ne respectent pas la réglementation nationale.

Le Dow Jones (-0,41%), le S&P 500 (-0,78%) et le Nasdaq (-0,97%) ont terminé dans le rouge. Les titres de grands groupes chinois comme Ali Baba (-1,93%) ou Weibo (-3,58%) ont logiquement souffert. À l'inverse Baidu (+1,39%), le moteur de recherche chinois, a profité de son projet de retirer sa cotation du Nasdaq pour se rapprocher de la Chine. 

 

Schlumberger a lâché 2,28% pour repasser sous les 18 dollars. Le numéro un mondial des services pétrolier devrait remanier sa direction et réorganiser ses activités face au déclin historique de l'industrie pétrolière, selon l'agence Reuters. 


 

 

 

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés