Retour du dividende chez PostNL

La CEO de Post NL Herna Verhagen a décidé de récompenser les actionnaires de l'opérateur postal et ses collaborateurs. ©ANP

Après avoir livré un solide troisième trimestre, PostNL a revu à la hausse ses prévisions pour 2020. Cerise sur le gâteau: le dividende est de retour.

Trimestre de feu pour l'opérateur postal numéro un chez nos voisins néerlandais. PostNL a vu sa division "livraison de colis" profiter pleinement de la crise sanitaire et du boom du commerce en ligne.

Le groupe table à présent sur un résultat opérationnel d’au moins 175 millions d’euros en 2020. Un objectif qui tranche avec les précédentes prévisions de PostNL. Jusqu'ici, l'entreprise postale tablait sur un résultat opérationnel se situant entre 110 et 130 millions d'euros.

Pluie de récompenses

Le très bon trimestre de PostNL permet aussi à la société de remettre à l'agenda la distribution d'un dividende pour l'exercice en cours. Il devrait être livré après l'assemblée générale annuelle prévue en avril prochain.

"En raison des efforts exceptionnels consentis pendant la crise du corona, chaque employé à temps plein va recevoir une prime de 250 euros net."
Herna Verhagen
CEO - PostNL

Une perspective qui a redonné du tonus à l'action PostNL , plus forte hausse ce mardi à la Bourse d'Amsterdam avec un gain de 12,19%, à 2,94 euros, à la clôture. Il faut remonter à septembre 2018 pour retrouver PostNL en aussi bonne forme sur les marchés.

En plus de récompenser ses actionnaires, PostNL met la main au portefeuille pour offrir une prime à ses travailleurs. "Chaque employé à temps plein va recevoir une prime de 250 euros net", promet la CEO Herna Verhagen, citant les "efforts exceptionnels consentis pendant la crise du corona".

Trésorerie solide

Les suiveurs de l'action applaudissent les performances et les décisions de l'opérateur postal. ING rappelle que PostNL figure en bonne place dans sa liste d'"actions chouchous" et maintient son objectif de cours à 3,40 euros avec une recommandation à l'achat. Même topo chez KBC Securities où la recommandation et l'objectif de cours restent inchangés.

1,3 milliard
d'euros
PostNL affiche une capitalisation boursière de 1,3 milliard d’euros, contre 1,5 milliard d’euros pour bpost.

Crise sanitaire oblige, PostNL reste prudent pour le trimestre en cours, arguant d'un manque de visibilité pour ces trois mois considérés dans le secteur comme les plus important de l'exercice comptable en raison des fêtes de fin d'année.

L'opérateur néerlandais anticipe, par ailleurs, une dette nette deux fois moindre que son bénéfice d'exploitation brut. Le repli attendu du ratio d'endettement s'explique notamment par le fait que l'entreprise réalise une opération de "sale and lease back" pour 5 centres de tri aux Pays-Bas. Cela vient garnir sa trésorerie de 150 millions d'euros, soit "un impact positif significatif", selon les analystes d'ING.

Effet de contagion sur bpost

Les actionnaires de bpost doivent-ils se réjouir de la bonne santé du marché postal outre-Moerdijk?

Lors de la précédente publication de résultats trimestriels de PostNL, bpost avait profité des bonnes prestations de son concurrent pour grimper en bourse. Ce mardi, ce fut à nouveau le cas. L'opérateur postal noir-jaune-rouge ayant gagné 6,04%, à 8,16 euros à la Bourse de Bruxelles .

Pour rappel, bpost a gelé son dividende pour l'exercice en cours, ce qui lui permet de garder 80 millions d'euros dans ses caisses. La direction n'a toutefois pas fermé la porte à une révision de sa politique de dividendes d'ici la fin de l'année.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés