Publicité

Robinhood décroche après des prévisions nuageuses

Depuis l'IPO de Robinhood en juillet, l'action a connu une forte volatilité. ©Getty Images via AFP

L'application de trading américaine a vu son action dégringoler de plus de 10% après ses résultats. Elle a indiqué que le boom des transactions en cryptomonnaies risque de ne pas durer. La sanction a été dure sur les marchés.

L'accueil des résultats de Robinhood publiés mercredi a été très froid sur les marchés d'actions. Le titre a clôturé sur une nette baisse de 10,26% à Wall Street. Les prévisions de l'application de trading pour le troisième trimestre sont restées en travers de la gorge des investisseurs.

"Nous nous attendons à ce que les vents contraires saisonniers et la baisse des transactions dans l'ensemble du secteur entraînent une baisse des revenus et considérablement moins de nouveaux comptes."
Robinhood

"Nous nous attendons à ce que les vents contraires saisonniers et la baisse des transactions dans l'ensemble du secteur entraînent une baisse des revenus et considérablement moins de nouveaux comptes" au troisième trimestre, a indiqué Robinhood dans un communiqué. Le courtier a aussi annoncé une perte de 502 millions de dollars au deuxième trimestre, en raison d'ajustements comptables, contre un bénéfice de 58 millions de dollars sur la même période l'année passée.

233
millions de dollars
Les revenus de Robinhood sur les transactions en cryptomonnaies ont dépassé ceux en actions et options combinés. Le dogecoin a pesé 62% de ces revenus.

La société a connu un deuxième trimestre marqué par un bond des transactions, surtout sur les cryptomonnaies. Ses revenus de transactions sur les devises virtuelles se sont élevés à 233 millions de dollars, en progression de 4.560 % par rapport au deuxième trimestre de 2020. Ces chiffres ont même dépassé les revenus sur les transactions en actions et options combinés de Robinhood.

Le principal moteur de cette progression s'est avéré le dogecoin, qui a représenté 62% des revenus en cryptomonnaies. Il faut dire qu'au deuxième trimestre, les devises virtuelles ont touché un record. Le dogecoin a atteint 0,68 dollar le 7 mai, mais il a ensuite plongé de concert avec les autres monnaies virtuelles. Celui-ci avait connu un bond suite aux tweets répétés du fondateur de Tesla, Elon Musk, en sa faveur.

Les petits investisseurs regroupés sur les forums de discussion dont le très populaire WallStreetBets ont encensé la cryptomonnaie qui est à son tour devenue un mème, au même titre que des actions comme GameStop et AMC Entertainement. Mais le sentiment a ensuite changé en raison de la fermeture des fermes de minage en Chine sur ordre du gouvernement du pays. Le dogecoin s'affiche désormais à 0,30 dollar et semble coincé dans une bande de résistance, ce qui a poussé sans doute Robinhood à être prudent pour le troisième trimestre.

Des dépenses en vue

Chez Bloomberg Intelligence, l'analyste Julie Chariell a remarqué un autre élément dans les données fournies par Robinhood. La société, qui a préféré répondre aux questions des investisseurs particuliers plutôt qu'à celles des analystes, a indiqué travailler à des portefeuilles de cryptomonnaies qui permettent de donner et recevoir des devises virtuelles. Vlad Tenev, le patron de Robinhood, a précisé que la demande pour ces portefeuilles a été forte parmi les détenteurs de dogecoin.

"Robinhood se retrouve à devoir investir dans des produits de crypto-trading, y compris une fonctionnalité de portefeuille supplémentaire et plus de devises virtuelles à acheter et à échanger."
Julie Chariell
Analyste chez Bloomberg Intelligence

"Robinhood se retrouve à devoir investir dans des produits de crypto-trading, y compris une fonctionnalité de portefeuille supplémentaire et plus de devises virtuelles à acheter et à échanger, après le fort intérêt des utilisateurs reflété dans les résultats du deuxième trimestre", a constaté Julie Chariell. "Mais cela pourrait signifier une pression sur les marges pour le deuxième semestre alors que la visibilité des revenus se détériore", a-t-elle ajouté.

Il reste à voir comment l'action de Robinhood réagira dans les semaines qui viennent. Car depuis l'introduction en bourse de la société le 28 juillet, le titre connaît une forte volatilité. Elle a perdu 8,4% dans la semaine qui a suivi son entrée en bourse, pour bondir de 57% quelques jours après, sous l'impulsion des investisseurs particuliers. L'action est devenue elle aussi un mème.

Le résumé

  • L'action de Robinhood a décroché après les résultats publiés par le courtier. Les prévisions de revenus ont été revues à la baisse.
  • Le courtier a connu un bond des transactions en cryptomonnaies, surtout en dogecoin, au deuxième trimestre.
  • Il a indiqué travailler sur le développement de portefeuilles pour pouvoir détenir et recevoir des cryptomonnaies.
  • Ces investissements risquent de peser sur les marges de la société, préviennent les analystes.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés