Publicité
Publicité

Robinhood devient à son tour une "action mème"

Robinhood avait été boudée par les particuliers après son IPO. Mais ceux-ci ont changé d'avis. ©AFP

L'action Robinhood a chuté ce jeudi, après un bond depuis plusieurs jours sous l'influence des particuliers sur les forums de Reddit. Les volumes de transactions sur le titre ont explosé.

L'action Robinhood a touché 85 dollars mercredi pour finalement terminer à 70,39 dollars. Depuis plusieurs jours, elle n'a cessé de monter. Mais ce jeudi, elle a reculé de 10,64% à 62,90 dollars à l'ouverture, suite à la vente de près de 100 millions de titres de grands actionnaires.

Tous les regards se sont tournés vers le forum "WallStreetbets" sur Reddit, où les participants se sont emballés pour la valeur. Selon des données de Vanda Securities, les particuliers ont acheté pour 50,5 millions de dollars d'actions mercredi. La valeur est devenue le trosième titre le plus traité chez les courtiers dédiés au trading des particuliers.

Les forums de discussion des traders, tels que ceux sur StockTwits, et les flux Twitter se sont enflammés de mentions de la montée en puissance de l'action Robinhood. Les utilisateurs ont comparé la montée en flèche du titre aux rassemblements massifs organisés sur les actions mèmes (les titres populaires sur les réseaux sociaux) comme GameStop et AMC Entertainment plus tôt cette année.

Vote de confiance de Cathie Wood

"Les investisseurs individuels adorent utiliser les options, ce qui les a probablement davantage impliqués dans Robinhood."
Matt Maley
Rsponsable de la stratégie chez Miller Tabak & Co

Tout est parti de l'annonce de Ark Invest, qui a acheté 3 millions de titres Robinhood lundi dernier. Fondé par Cathie Wood, très populaire auprès des traders regroupés sur les forums de discussion, le fonds a déclenché un rally sur l'action. "Les gens essaient de se caler sur le vote de confiance de Cathie Wood dans les actions Robinhood", a noté Thomas Hayes, directeur de Great Hill Capital.

Des analystes ont aussi pointé le rôle des options, qui ont pu être achetées à partir de mardi. Car une société qui vient de s'introduire en bourse doit attendre quelques jours avant d'émettre des options sur son titre. Les options pariant sur une hausse du titre à 70 dollars d'ici le 20 août ont été les plus négociées. Mais des contrats à terme pariant sur une baisse du titre à 20 dollars d'ici la mi-août ont aussi été très négociés. Ceci pourrait expliquer les fortes variations en séance de l'action. "Les investisseurs individuels adorent utiliser les options, ce qui les a probablement davantage impliqués dans Robinhood", a constaté Matt Maley, responsable de la stratégie chez Miller Tabak & Co. "Lorsqu'ils achètent ces options, le courtier doit se couvrir en achetant l'action. Quand ils achètent beaucoup d'options d'achat, tout se nourrit de lui-même pendant un certain temps."

"Lorsqu'il y a beaucoup d'activité sur les réseaux sociaux, cela fait parfois monter ou baisser un titre."
Randy Frederick
Vice-président du commerce et des dérivés chez Charles Schwab

Les investisseurs particuliers avaient pourtant boudé l'introduction en bourse de Robinhood la semaine dernière. Le titre était tombé sous son prix d'introduction de 38 dollars pendant plusieurs séances.

Mais désormais, le sentiment de marché a changé en faveur de l'action Robinhood. "Nous savons d'après les échanges d'actions mèmes qui se sont produits au cours des derniers mois que lorsqu'il y a beaucoup d'activité sur les réseaux sociaux, cela fait parfois monter ou baisser un titre", a souligné Randy Frederick, vice-président du commerce et des dérivés chez Charles Schwab.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés