analyse

Royal Dutch Shell: avant tout une action à rendement élevé

©Bloomberg

Dans la foulée de la hausse des prix du pétrole, le géant pétrolier anglo-néerlandais publie ses meilleures résultats en 4 ans.

Les plus grandes compagnies pétrolières au monde se préparent à communiquer les résultats engrangés en 2018. Exxon et Chevron se livreront à cet exercice ce vendredi, BP mardi de la semaine prochaine et Total deux jours plus tard.

D’ordinaire le premier à donner de ses nouvelles dans son secteur, Royal Dutch Shell a fait des annonces qui ont satisfait les investisseurs. Son action a démarré la journée de jeudi sur une hausse de 4,3% à la Bourse d’Amsterdam. 

C’est que le géant anglo-néerlandais a réalisé en 2018 ses meilleurs résultats en quatre ans. On pouvait s’y attendre, alors que les prix du pétrole sont, eux aussi, à leur plus haut niveau depuis 4 ans. Fort probablement que les principaux concurrents publieront des chiffres du même acabit.

2019 sera-t-il aussi profitable pour Royal Dutch, comme pour les autres majors pétroliers? Cela dépendra pour l’essentiel de l’évolution des prix du pétrole. Le prix moyen du baril en 2018 s’était élevé à 71,76 dollars. Soit en hausse de 31% sur celui de 2017.

60 dollars
.
De 71 dollars en 2018, le prix moyen du baril de Brent est revenu 60 dollars depuis le début de cette année.

Mais pour l’heure, ce prix moyen est redescendu de ces sommets pour revenir à 60 dollars depuis le début de cette année. En Bourse, le cours de l’action qui a fini 2018 en repli de 7%, a suivi ce mouvement de repli des prix pétroliers. D’un plus haut de 31 euros en mai 2018, il est redescendu de quelques crans.

Rendement brut de 6%

Le géant pétrolier sait néanmoins comment conserver ses actionnaires près de lui. Malgré la baisse des prix du brut intervenue en 2014 et 2015, le montant de son dividende n’a quasi jamais cessé de grimper. Il est monté de 46%. Ce qui permet à son action d’afficher actuellement un rendement sur dividende brut de 6%.

Parallèlement, Royal Dutch conduit un programme de rachat d’actions pour un montant de 25 milliards de dollars -l’équivalent de 11% de sa valeur en Bourse- qui devrait s’étaler sur trois ans, et rendre plus séduisants encore les ratios financiers de son action.

Publicité
Publicité

Echo Connect