SAP affecté par ses résultats, Philips se sépare d'actifs (Débriefing actions européennes)

©Photo News

SAP a publié des résultats jugés décevants, tout comme Philips qui a annoncé en plus se séparer d'une filiale.

Les principales bourses européennes ont rebondi ce mardi après avoir lourdement chuté lundi dans un climat plombé par les craintes d’une propagation de l’épidémie de coronavirus.

À Paris, l’indice CAC 40 a pris 1,07%. À Francfort, le Dax a gagné 0,90% et à Londres, le FTSE a avancé de 0,93%.

L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro a progressé de 1,09% et le Stoxx 600 de 0,83%.

Les résultats de société ont animé la séance. Parmi les entreprises à avoir publié leurs chiffres trimestriels, SAP  a perdu 2,14% après des résultats jugés décevants. Le géant allemand des progiciels a fait état  d'un bénéfice net en recul l'an dernier d'environ 20% en raison d'un coûteux plan de restructuration, mais a relevé ses prévisions pour l'année en cours. Certains analystes ont remarqué aussi un ralentissement de la croissance des revenus du cloud pour le groupe.

Philips  a également déçu après la publication de ses résultats trimestriels. Le géant néerlandais de l'électronique a publié un bénéfice net en hausse de près de 7% pour l'année 2019, et a annoncé se séparer de son activité Appareils électroménagers afin de se concentrer sur le secteur de la santé. Le titre a reculé de 2,08%.

Bankia   a pris 0,75%. La quatrième banque espagnole a annoncé une chute de 23% de son bénéfice net pour 2019, en raison d'importantes provisions liées à des actifs toxiques immobiliers tandis que ses marges ont souffert du faible niveau des taux d'intérêts.

Unibail-Rodamco Westfield  a lâché 1,74%, affaibli par une note de UBS qui a revu en baisse sa recommandation sur le titre de la société immobilière. Wereldhave  a chuté de 3,43% après le détachement de son dividende.

Du côté des hausses, Airbus a gagné 1,01%, porté par un accord de principe signé avec les autorités françaises, britanniques et américaines, dans le cadre d'enquêtes pour corruption présumée.

Edenred  a pris 3,51%. Morgan Stanley a relevé sa recommandation à "surpondérer" contre "pondération en ligne" et porté son objectif de cours à 52 euros, contre 45 euros auparavant.

Swedbank  a progressé de 8,13% après avoir publié un résultat au quatrième trimestre meilleur que prévu.

Les valeurs automobiles ont aussi rebondi. Renault a pris 1,3% et Daimler 1,67%. Les sociétés liées au secteur ont suivi la tendance, comme Faurecia (+3,2%) et Continental (+3,97%).


Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés