Semaine de forte volatilité à la Bourse de New York

©AFP

Les marchés américains ont fini dans le vert ce vendredi, au terme d'une semaine marquée par une forte volatilité et les craintes d'un fort ralentissement de l'économie mondiale.

Wall Street a fini en nette hausse ce vendredi à la faveur d'une remontée des rendements obligataires et de l'évocation d'un plan de relance en Allemagne, qui ont rassuré les investisseurs au terme d'une semaine agitée. Le Dow a gagné 1,20% à 25.886,01 points. Le Nasdaq a avancé de 1,67% à 7.895,99 points. Le S&P 500 a pris 1,44% à 2.888,68 points. Le regain d'un optimisme tout relatif est aussi dû en partie à l'annonce jeudi soir par Donald Trump qu'il aura "bientôt" une conversation téléphonique avec son homologue chinois Xi Jinping.

Côté valeurs, le fabricant de semi-conducteurs Nvidia est monté de 7,25% après ses bons résultats, tandis que Micron Technology, un autre poids lourd du secteur, a gagné 3,10%. De son côté, General Electric a rebondi au lendemain d'une séance noire, le groupe ayant été accusé par un lanceur d'alerte d'avoir falsifié ses comptes et dissimulé des dizaines de milliards de dollars de pertes. Des accusations que le groupe a démenties. Le titre de GE, revigoré par l'achat de plus de 250.000 actions par le PDG du groupe Lawrence Culp, a grimpé de 9,74%.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect