Slack bondit pour sa première cotation

©REUTERS

Le titre a ouvert à 38,50 dollars. La valorisation de la société atteint 23 milliards de dollars.

Slack a vu son cours bondir de 48% dès sa première cotation à la Bourse de New York. Introduite à un prix de référence de 26 dollars, l’action a ouvert à 38,50 dollars. La société, qui propose aux entreprises un outil permettant à leurs employés de communiquer en temps réel et de partager des fichiers, fait partie des nombreuses licornes (entreprises non cotées valorisées au-delà d'un milliard de dollars) à entrer en Bourse cette année, après notamment Uber et Pinterest, et avant Airbnb ou WeWork, notamment. La valorisation de Slack a bondi en quelques mois, passant d'environ 7 milliards de dollars lors de sa dernière levée de fonds en août 2018 à environ 17 milliards de dollars, selon le cabinet spécialisé dans les entrées en Bourse Renaissance Capital. L’entrée en Bourse la valorise à 23 milliards de dollars.

La société n’a pas émis de nouvelles actions pour entrer en Bourse. Elle a choisi la même voie que le site de streaming de musique Spotify l’année dernière. Cette procédure de cotation directe est moins chère qu'une IPO (initial public offering) classique car elle permet d'éviter à l'entreprise de verser de lourds frais aux banques d'investissement pilotant l'opération, de la recherche d'investisseurs à la détermination d'un prix avant la cotation. Elle permet, par ailleurs, d'éviter de diluer la part du capital détenue par les actionnaires. En parallèle, elle permet à ces actionnaires de vendre leurs participations s'ils le souhaitent.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés