Tesla bat encore de nouveaux records à Wall Street

Elon Musk, le patron de Tesla. ©AFP

Le spécialiste des voitures électriques poursuit sa folle ascension à Wall Street et se classe désormais parmi les dix plus grosses valeurs américaines, devant Mastercard ou JPMorgan.

L’action Tesla a redémarré en trombe ce lundi à la Bourse de New York. Après un bond de 11% vendredi, elle a de nouveau rapidement gagné plus de 12% dans les premiers échanges, pour s’installer au-dessus des 1.700 dollars. De quoi propulser sa capitalisation boursière au-delà des 310 milliards de dollars, un nouveau record.

310
milliards de dollars
Le nouveau cap franchi par Tesla en termes de capitalisation boursière

Depuis le début de l’année, Tesla affiche une hausse de plus de 300% à Wall Street. Au début du mois, le groupe avait pour la première fois dépassé le cap des 200 milliards de dollars de valorisation, ce qui lui avait permis de ravir au japonais Toyota la place de premier constructeur automobile mondial en termes de capitalisation boursière. Désormais à plus de 310 milliards de dollars, le groupe se classe parmi les dix plus grosses valeurs américaines cotées en bourse, devant des géants comme Mastercard, JPMorgan ou encore Procter & Gamble.

Hausse spectaculaire

Si l’envolée d’aujourd’hui semble liée à l’annonce ce week-end d’une réduction du prix de vente du SUV Model Y, l’action Tesla avait déjà largement profité ces deux dernières semaines des chiffres bien meilleurs que prévu des livraisons de véhicules du constructeur au deuxième trimestre. Des chiffres publiés au début du mois et dans la foulée desquels le titre a grimpé de plus de 55%.

La possibilité de voir le groupe intégrer l’indice S&P 500 s’il aligne un quatrième trimestre consécutif de rentabilité après la publication de ses résultats le 22 juillet prochain semble également avoir largement soutenu l’action jusqu’ici.

A cela, s’ajoute la popularité du titre auprès d’une myriade de nouveaux investisseurs particuliers regroupés autour de l’application Robinhood, très en vogue aux Etats-Unis depuis le confinement. Selon le site Robintrack, qui reprend ses données de transactions, le nombre de clients ayant acheté Tesla a augmenté de 55.863 en une semaine, passant de 352.869 à 408.762, ce qui fait de l’action du constructeur l’une des plus achetées pour le moment.

Appel à la prudence

Face à cette effervescence, certains appellent toutefois à la prudence. C’est le cas notamment de l’analyste Adam Jonas de Morgan Stanley. Selon lui, "les jours de la domination quasi incontestée de Tesla pourraient être comptés". Il affiche une sous-pondération de l'action et un objectif de cours de 740 dollars, soit moins de la moitié de son prix actuel.

"les jours de la domination quasi incontestée de Tesla pourraient être comptés."
Adam Jonas
Analyste chez Morgan Stanley

De manière générale, l’action Tesla évolue bien au-dessus des objectifs de cours des analystes, dont le plus élevé atteint 1.525 dollars, selon des données de FactSet, alors que la moyenne s’établit à peine au-dessus de la barre des 800 dollars.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés