Publicité
Publicité

Tesla doublé en bourse par… des gants en latex!

©REUTERS

L’envolée boursière de certains fabricants malaisiens de gants en latex a de quoi faire passer celle de Tesla pour de la sous-performance.

À la Bourse de Kuala Lumpur, en Malaisie, les gants en latex suscitent davantage de ferveur auprès des investisseurs que les voitures électriques de Tesla à Wall Street.

L’un de leurs principaux fabricants, Top Glove , a ainsi vu son titre décoller de 389% depuis le début de l’année, ce qui en fait la plus forte hausse au sein de l’indice MSCI Asia Pacific.

+1.000%
La progression, depuis le début de l'année, de l'action du fabricant de gants en latex Supermax.

Supermax , un autre fabricant qui n’est pas repris dans cet indice, enregistre même un bond de plus de 1.000%. Des performances qui ont presque de quoi ridiculiser Tesla , dont le titre a pourtant gagné 259% sur la même période.

Cette ascension fulgurante, qui est sans précédent en Malaisie, a eu pour résultat de gonfler de 109 milliards de ringgit (22,4 milliards d’euros) la capitalisation boursière des trois plus grands fabricants du secteur. On peut même dire qu’un ringgit sur dix investit dans le marché d’actions local est directement lié aux gants en latex, un poids comparable à celui des semi-conducteurs sur les bourses sud-coréenne et taïwanaise.

Un rally parti pour durer

Si ces fabricants profitent évidemment d’un boom de la demande pour leurs gants en raison de la pandémie de coronavirus, leurs actions bénéficient aussi d’une interdiction des ventes à découvert (short-selling) encore en vigueur en Malaisie jusqu’à la fin de cette année.

"Le rally dont profite Top Glove me rappelle celui de Tesla, sauf que les perspectives de bénéfice au sein de son secteur sont plus sûres que celles de Tesla."
Ross Cameron
Gestionnaire de fonds chez Northcape Capital

La performance n’en est pas moins impressionnante pour les analystes, d’autant que Top Glove aurait pu pâtir, la semaine dernière, d’une décision des douanes américaines lui interdisant d’exporter aux États-Unis les produits provenant de deux de ses usines.

"Le rally dont profite Top Glove me rappelle celui de Tesla sauf que les perspectives de bénéfice au sein de son du secteur sont plus sûres que celles de Tesla", estime Ross Cameron, gestionnaire de fonds chez Northcape Capital. Il se montre très optimiste : "nous nous attendons à une progression sectorielle significative de plus de 100% l’an prochain".

Garder un oeil sur la recherche de vaccins anti-Covid

Northcape Capital, qui peut se prévaloir de quelque 7 milliards de dollars d’actifs sous gestion, fait partie des investisseurs les plus actifs au sein du secteur avec Samsung Asset Management. Pour eux, la décision des douanes américaines de suspendre les produits provenant de deux usines de Top Glove ne devrait pas trop porter préjudice à la société, dans le sens où il lui est toujours possible d’acheminer ses produits d’une usine à l’autre.

Le seul facteur qui pourrait enrayer l’envolée du secteur en bourse serait plutôt lié à d’éventuels résultats positifs sur le front des vaccins anti-Covid.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés