Tesla relance à nouveau les espoirs des investisseurs et bondit en Bourse

Les analystes s'interrogent sur la capacité de Tesla à croître rapidement ses ventes alors que les subsides pour les achats de véhicules électriques diminuent dans plusieurs pays, dont les États-Unis et la Chine. ©AFP

Le constructeur automobile a surpris les analystes en publiant un bénéfice au troisième trimestre. Il y a un an, il avait aussi créé la surprise, avant de décevoir avec des retards de production. Le titre a bondi de 16% à l'ouverture de Wall Street.

L'action Tesla a bondi à l'ouverture de Wall Street suite à la publication, après bourse mercredi, des résultats du troisième trimestre du groupe. Le titre du constructeur prenait 16,77% à 297,4 dollars vers 15h40.

La société fondée par Elon Musk a indiqué avoir dégagé un bénéfice de 1,86 dollar par action, alors que les analystes attendaient une perte de 42 cents par action. Elle a toutefois enregistré un recul de 7,6% de son revenu au troisième trimestre, à 6,30 milliards de dollars, la première baisse depuis une décennie.

Etant donné sa vitesse d'expansion, Tesla devra faire face à une demande importante pour sa pile de cash.
Nicholas Hyett
analyste chez Hargreaves Lansdown

Ce retour à la rentabilité est providentiel pour le groupe qui a perdu Elon Musk en tant que président après une série de scandales et les doutes des investisseurs quant à la capacité du constructeur automobile à contenir la concurrence des grands noms du secteur, mieux capitalisés.

De nombreux défis

Toutefois, le constructeur automobile américain doit encore prouver qu'il est capable de générer du bénéfice sur le long terme alors qu'il doit lancer la production du Model 3 Sedan dans sa nouvelle usine à Shanghai et du Model Y Sport l'année prochaine. "Etant donné sa vitesse d'expansion, Tesla devra faire face à une demande importante pour sa pile de cash", estime Nicholas Hyett, analyste chez Hargreaves Lansdown.

En 2018, Tesla avait également connu une forte progression du cours de son action après avoir surpris les marchés avec ses résultats. Le titre avait progressé de 31% dans les deux mois qui avaient suivi, avant de reculer fortement sur des inquiétudes concernant la gouvernance de l'entreprise, sa rentabilité, et la demande pour le Model 3.

360.000
véhicules
Tesla confirme son objectif de livrer entre 360.000 et 400.000 véhicules en 2019, et se dit "très confiant de pouvoir excéder la production de 360.000 véhicules cette année".

Les investisseurs ont sanctionné ensuite les différents échecs du constructeur automobile à honorer ses objectifs financiers et de production. Au début du mois, le titre a encore reculé après que la société ait indiqué la livraison de 97.000 véhicules au troisième trimestre, seulement 2% de plus qu'au trimestre précédent. L'entreprise doit désormais parvenir à livrer au moins 105.000 véhicules au quatrième trimestre pour atteindre le bas de la fourchette annuelle promise.

Optimisme interne, interrogations des analystes

Tesla a confirmé son objectif de livrer entre 360.000 et 400.000 véhicules en 2019, et s'est dit "très confiant de pouvoir excéder la production de 360.000 véhicules cette année".

Mais, les analystes s'interrogent sur la capacité du groupe à croître rapidement ses ventes alors que les subsides gouvernementaux pour les achats de véhicules électriques diminuent aux États-Unis, en Chine, et sur d'autres marchés de Tesla.

Depuis le début de l'année, le titre a reculé de plus de 27% alors que l'indice S&P 500 a progressé de près de 20%.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés