Trump a (un peu) rassuré la Bourse de New York

©AFP

La Bourse de New York a fini en léger rebond ce vendredi, à la veille du long week-end de Memorial Day, les investisseurs ayant poussé un soupir de soulagement après que Donald Trump a déclaré que la guerre commerciale avec la Chine prendrait bientôt fin.

La Bourse US a terminé en hausse ce vendredi une semaine compliquée, marquée par un regain de tensions entre Pékin et Washington que Donald Trump a tenté d'atténuer par des commentaires laissant entrevoir une potentielle détente. Le Dow a progressé de 0,37% à 25.585,69 points, ce qui ne l'a pas empêché d'enregistrer une baisse hebdomadaire pour la cinquième semaine de suite. Le Nasdaq s'est apprécié de 0,11% à 7.637,01 points. Le S&P 500 a gagné 0,14% à 2.826,06 points.

Les commentaires, jeudi soir, de Donald Trump qui affirmé qu'il y avait encore une possibilité de nouer rapidement un accord avec la Chine et d'y inclure Huawei, ont permis de rassurer temporairement les investisseurs.

Côté valeurs, Boeing est monté de 1,24% alors que les autorités mondiales de l'aviation civile se sont séparées jeudi après huit heures de discussions sans date de retour en service du 737 MAX, son avion phare cloué au sol. A l'inverse, le distributeur de vêtements et chaussures de sports Foot Locker a chuté de 15,96% après avoir fait part d'un bénéfice trimestriel inférieur aux attentes.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect