Tui décolle après un accord avec Boeing (Débriefing actions européennes)

TUI s'est illustré à la Bourse de Londres. ©Bloomberg

TUI a bondi en Bourse de Londres après un accord avec Boeing pour obtenir des indemnités. Renault s'est envolé.

Les principales Bourses européennes ont de nouveau terminé en hausse ce mercredi, les espoirs des investisseurs d'une reprise de l'économie continuant d'alimenter la tendance positive des derniers jours qu'aucun obstacle ne semble troubler.

À Paris, l'indice CAC 40 a gagné 3,36%. À Francfort, le DAX a pris 3,88% et à Londres, le FTSE s'est octroyé 2,61%. L'indice Euro Stoxx 50 de la zone euro a avancé de 3,5%, et le Stoxx 600 de 2,54%. Après un mois de mai faste et un début juin tout aussi positif, les places européennes évoluent à des plus hauts de trois mois.

Renault (+10,49%) a bondi après avoir annoncé la mise en place avec un pool de banques d'une convention d'ouverture de crédit d'un montant total maximum de 5 milliards d'euros bénéficiant d'une garantie à 90% de l'État français. Le titre s'est placé juste derrière Unibail Rodamco-Westfield (+14,68%). 

Axa a grimpé de 10,37% en n'annonçant qu'une réduction de sa proposition de dividende pour 2019 quand le consensus tablait sur une annulation, expliquent les analystes de Jefferies. Le groupe français a ajouté qu'un versement de la somme complémentaire pourrait avoir lieu au quatrième trimestre, si les conditions de marché le permettent. Les analystes de Credit Suisse sont confiants dans le versement du dividende en deux tranches et considèrent cette annonce comme positive.

LVMH a grappillé 2,21% malgré une information de presse selon laquelle le leader mondial du luxe s'interroge sur son offre de rachat du joaillier américain Tiffany dans le contexte de dégradation du marché américain liée à la pandémie de coronavirus.

Technicolor a pris 1,88%, le groupe ayant obtenu l'ouverture d'une période de conciliation afin d'encadrer ses discussions avec ses créanciers et des investisseurs potentiels.

Le voyagiste TUI a gagné 8,52% à la Bourse de Londres après avoir annoncé un accord avec Boeing pour obtenir des indemnités à la suite de l'immobilisation à travers le monde des 737 MAX.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés