Un vendredi calme sur les marchés européens (débriefing actions européennes)

Les Bourses européennes ont légèrement reculé après leur forte hausse de la veille. ©REUTERS

La fermeture de Wall Street ce vendredi a réduit les volumes de transactions sur les Bourses européennes.

Les Bourses européennes ont reculé ce vendredi après avoir beaucoup grimpé la veille, marquant une pause sur fond d'inquiétudes quant à l'évolution de la crise sanitaire alors que Wall Street est restée fermée à la veille de la fête nationale américaine. À Paris, le CAC 40 a perdu 0,84% suite au remaniement du gouvernement français décidé par le président Emmanuel Macron. À Francfort, le Dax a abandonné 0,64% tandis qu'à Londres, le FTSE a cédé 1,33%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a lâché 0,8%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro a reculé de 0,77% et le Stoxx 600 de 0,78%.

Les secteurs les plus en vus jeudi ont accusé la plus forte baisse ce vendredi: l'indice Stoxx des banques a perdu 1,33% après avoir gagné 4,3% la veille, sa meilleure séance depuis près d'un mois. Les banques britanniques ont perdu entre 2 et 3% alors que le président de Royal Bank of Scotland (-2,52%) a demandé à la Banque d'Angleterre de lever la suspension de dividendes pour les institutions bancaires, car il estime que les banques ne sont plus "investissables". L'indice Stoxx des matières premières, de l'énergie et de l'automobile ont cédé environ 1,5%.

Du coté du CAC 40, Société générale, Renault et PSA ont reculé de près de 2%. En hausse, Worldline a pris 0,62%, profitant entre autres du relèvement de l'objectif de cours de JPMorgan.

EDF s'est distinguée au sein de l'indice SBF 120. Le titre a gagné 5,63% après avoir relevé sa prévision de production d'électricité nucléaire pour cette année.

L'éditeur de jeux vidéos Ubisoft a bondi de 2,74% après avoir présenté la veille "Hyper Scape", un futur concurrent au jeu à succès Fortnite.

A Francfort, le spécialiste de la livraison de repas Delivery Hero a gagné 4,74% après un quasi-doublement de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre.

Daimler a perdu 1,34% . Le groupe a annoncé vendredi le renforcement de son partenariat stratégique avec Farasis Energy qui prévoit notamment une prise de participation d'environ 3% du groupe allemand dans le producteur chinois de batterie.

Deutsche Bank (-0,89%), la première banque allemande a déclaré jeudi réfléchir à la manière de venir en aide à la filiale bancaire du prestataire de paiements Wirecard (+4,08%), après le dépôt de bilan de la maison mère dans le cadre d'un énorme scandale financier.

Pharming a gagné 5,71% à la Bourse d'Amsterdam. L'étude de l'effet de son traitement ruconest chez les patients Covid-19 a été approuvée en Suisse.

Flow Traders, une firme de trading à haute fréquence spécialisée dans les ETF (fonds indiciels) basée à Amsterdam, a avancé de 1,87%.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés