Une action bondit de 8.000% en vingt ans

©ANP

Le titre JD Sports a enregistré une croissance exponentielle depuis la fin 1999. La fidélité de ce détaillant aux grandes marques convainc les inconditionnels de la mode sportive.

Alors qu’elle se traitait à 7,375 pence à la fin de l’année 1999, l’action JD Sports Fashion  a dépassé 597 pence mercredi en Bourse de Londres. Dans l’intervalle, ce titre a ainsi progressé de 8.000%, ce qui constitue la meilleure performance du marché britannique, selon les données de l’agence d’informations financières Bloomberg.

JD Sports, qui possède une filiale à Anvers et une quinzaine de magasins en Belgique, a bâti son succès sur une offre de gammes d’articles exclusifs de marques telles qu’Adidas et Nike, ce qui lui a permis de fidéliser une clientèle attirée par la mode sportive.

Au cours de son exercice clôturé le 2 février 2019, le groupe britannique a enregistré des ventes à hauteur de 4,7 milliards de livres (5,4 milliards d’euros), soit une croissance de près de 50% par rapport à l’année précédente. En 2000, ses ventes dépassaient à peine 170 millions de livres…

La forte croissance récente de l’enseigne est due à son développement à l’échelon international. Le groupe britannique a récemment acquis les magasins Finish Line aux Etats-Unis. JD Sports est également présent en France, en Allemagne, en Italie, en Espagne et aux Pays-Bas, entre autres. Il a aussi franchi une nouvelle étape en ouvrant ses premiers magasins en Australie l’an dernier.

Gare au Brexit

Mais ce développement à grande vitesse n’empêche pas une croissance organique. À périmètre constant, le groupe britannique estime que ses ventes ont augmenté de plus de 6% au cours du dernier exercice annuel, malgré les conditions difficiles rencontrées par le secteur du détail sur le marché britannique.

"Le plan d’affaires actuel nécessite un accès aux marchés européens et le maintien d’accords de libre-échange."
JD Sports Fashion
Rapport annuel 2018

À cet égard, JD Sports avertit, dans son rapport annuel, que le Brexit pourrait l’affecter. "La majorité des magasins de détail du groupe à travers l’Europe sont approvisionnés à l’aide du stock du principal entrepôt du groupe à Rochdale", souligne-t-il. "Par conséquent, le plan d’affaires actuel nécessite un accès à ces marchés européens et le maintien d’une série d’accords de libre-échange à des niveaux au moins équivalents aux niveaux actuels." Le groupe indique aussi que le Brexit a déjà eu un impact négatif sur les prix auxquels il achète des biens. Autrement dit, la baisse de la livre sterling a pesé sur ses coûts.

JD Sports distribue un tout petit dividende de 1,71 pence, ce qui confère à l’action un rendement dividendaire d’à peine 0,29%. Il a toutefois de la marge puisque le taux de distribution dépasse à peine 6%. Mais le titre JD Sports Fashion reste avant tout une action de croissance, avec tous les risques liés au secteur du détail, à savoir la concurrence de la vente en ligne, les changements de comportements des consommateurs, les relations commerciales internationales, etc.

Publicité
Publicité

Echo Connect