Wall Street et General Motors en panne sèche

©AFP

La Bourse de New York s'est inquiétée de l'envolée des prix du pétrole après des attaques contre des installations en Arabie saoudite. Les trois indices de référence ont terminé dans le rouge.

Les marchés américains n’ont pas résisté à la montée en flèche des prix du pétrole. Comme sur les places européennes, les valeurs pétrolières ont logiquement tiré profit de la brusque envolée de l’or noir avec des progressions de 1,5% pour Exxon Mobil et de 2,16% pour Chevron.

À l’inverse, les compagnies aériennes ont lâché du lest dans la perspective d’une augmentation des prix du kérosène: -7,78% pour American Airlines et -1,60% pour son concurrent Delta Air Lines.

En plus du pétrole, les investisseurs ont connu un regain d’inquiétude pour l’économie chinoise en réaction à des indicateurs économiques inférieurs aux attentes, ce qui a pesé sur la tendance.

→ Le Dow Jones (-0,52%) et le S&P 500 (-0,28%) ont ainsi interrompu leur montée vers les records. Tendance identique pour le Nasdaq qui a abandonné 0,34% ce lundi.

General Motors a reculé de 4,30%. Le géant automobile de Detroit est confronté à la grève de dizaines de milliers de ses salariés, une première depuis 2007. Et pour ne rien arranger, les négociations salariales entre le syndicat et la direction sont dans l’impasse.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect