Wall Street, freinée par Netflix, mise sur la Fed

©AFP

Les marchés américains ont terminé légèrement dans le vert ce jeudi, les commentaires d'un responsable de la Banque centrale américaine (Fed) ouvrant la voie à davantage de soutien monétaire permettant d'éclipser les résultats décevants de quelques grands noms de la cote comme Netflix.

La Bourse US a fini sur une note légèrement positive ce jeudi, effaçant ses pertes après les déclarations de John Williams, le président de la Fed de New York, qui a ravivé les espoirs d'une baisse de taux d'un demi-point à la fin du mois. Le Dow est repassé dans le vert pratiquement à la cloche, gagnant sur le fil 0,01% à 27.222,97 points. Le Nasdaq a gagné 0,27% à 8.207,24 points. Le S&P 500 a avancé de 0,36% à 2.995,11 points.

Du côté valeurs du jour, la séance a été marquée par la chute du titre de Netflix (-10,27%), le géant de la vidéo en ligne ayant subi un revers inattendu au deuxième trimestre en attirant bien moins de nouveaux abonnés que prévu: 2,7 millions là où il en attendait 5 millions.

L'assureur santé UnitedHealth a perdu de son côté 2,27% après avoir fait part d'un bénéfice inférieur aux attentes. Les résultats de Morgan Stanley (+1,51%) et d'IBM (+4,59%) ont été mieux accueillis. La banque d'affaires est parvenue à dépasser les attentes au deuxième trimestre, tandis que le groupe informatique a aussi présenté des résultats meilleurs que prévu et maintenu ses prévisions pour 2019.

Publicité
Publicité

Echo Connect