Wall Street lestée par les craintes d’inflation

©REUTERS

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé ce lundi, dans un marché procédant à une rotation sectorielle depuis les grandes valeurs technologiques vers des secteurs plus dépendants du redémarrage de l'économie américaine.

La Bourse US a clôturé sans direction ce lundi, tiraillée entre l'optimisme économique après le passage au Sénat du plan de relance et les inquiétudes autour de l'inflation. Le Dow est monté de 0,97% à 31.802,44 points. Le S&P 500 a cédé 0,54% à 3.821,35 points, tandis que le Nasdaq a reculé de 2,41% à 12.609,16 points. Samedi, le Sénat a approuvé le plan de 1.900 milliards de dollars voulu par le président Biden pour relancer la première économie mondiale. Le texte doit être examiné ce mardi par la Chambre avant sa promulgation d'ici le 14 mars. Dans le même temps, les rendements sur les bons du Trésor américain continuent de monter, conséquence d'une anticipation de la hausse des prix avec le retour de la croissance. Le taux obligataire à 10 ans s'établissait à la clôture de Wall Street aux alentours de 1,60%. 

Côté valeurs, GameStop a grimpé de 41,21%. La chaîne de magasins de jeux vidéos, à l'origine d'une fièvre spéculative à Wall Street, a annoncé que l'actionnaire activiste Ryan Cohen allait diriger un comité au sein conseil d'administration chargé d'accélérer la transformation digitale de l'entreprise. 

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés