Wall Street menée par l’énergie et les matériaux

©Photo News

Les marchés américains ont terminé dans le vert ce mardi, emmenés par les secteurs de l’énergie, des matériaux, de la santé et des biens de consommation de base.

La Bourse de New York a clôturé en hausse mardi, tirée par les secteurs de l’énergie, des matériaux, de la santé et des biens de consommation de base qui ont tous fait un bond de plus d’1%. Les investisseurs ont regardé au-delà de la situation sanitaire préoccupante dans le pays et ont mis de côté Amazon qui a de nouveau lâché 0,64%, limitant les gains du Nasdaq. Après avoir perdu plus de 2% la veille, l’indice s’est relevé, prenant 0,94% à 10.488,58 points. Le Dow Jones a gagné 2,13% à 26.642,59 points, soutenu par Caterpillar (+4,94%), Chevron (+3,45%) et Exxon Mobil (+3,33%), tandis que le S&P 500 a avancé de 1,34% à 3.197,52 points.

Mis à part Amazon – et Netflix qui a perdu 0,12% –, les technos sont repassés dans le vert après la chute de lundi. Facebook a pris 0,31%, Google 0,61%, Microsoft 0,62% et Apple 1,65%. Par ailleurs, la saison des résultats du 2e trimestre a été lancée avec ceux des trois grandes banques américaines. Si les résultats de JP Morgan ont été plutôt bien accueillis, l’action prenant 0,57%, ceux de Citigroup (-3,93%) et Wells Fargo (-4,57%) ont fortement déçu. 

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés