Wall Street mise sur une détente sino-américaine

©REUTERS

Les marchés américains ont terminé en nette hausse ce mardi, entraînés par des commentaires ouvrant la voie à de nouvelles mesures de soutien de la Banque centrale européenne et l'espoir d'une détente des relations entre la Chine et les Etats-Unis.

La Bourse US a clôturé en hausse ce mardi, portée par des propos du président de la BCE ouvrant la porte à de nouvelles baisses de taux au moment où la Fed, qui a débuté mardi une réunion de deux jours de son comité de politique monétaire, doit elle-même décider de la marche à suivre. Un tweet du président américain évoquant, peu après l'ouverture, une "très bonne" conversation avec son homologue chinois et une éventuelle rencontre lors du sommet du G20 a renforcé la progression des indices. Le Dow a avancé de 1,35% à 26.465,54 points. Le Nasdaq a gagné 1,39% à 7.953,88 points. Le S&P 500 a pris 0,97% à 2.917,75 points.

Facebook (-0,29%) a cédé un peu de terrain après avoir dévoilé les détails de sa monnaie virtuelle Libra.

MoneyGram s'est, elle, envolée de 167,59% après l'annonce d'un partenariat stratégique avec Ripple, une start-up spécialisée dans les solutions basées sur la blockchain pour les paiements internationaux. Google a gagné 1,04%, le groupe ayant annoncé une collaboration avec Sanofi sous la forme d'un laboratoire "virtuel" d'innovation.

 

Publicité
Publicité

Echo Connect