Publicité

Wall Street rassurée par les premiers résultats d'un vaccin

©REUTERS

Ce lundi, les marchés boursiers mondiaux ont fait un bond de près de 3% et le pétrole a atteint son plus haut niveau depuis la mi-avril. Les données d'un essai préliminaire de vaccin contre le coronavirus ayant fait naître l'espoir d'une reprise plus rapide après le marasme économique provoqué par la pandémie.

La Bourse de New York a clôturé en nette hausse après l’annonce par le laboratoire américain Moderna de résultats préliminaires encourageants d’essais cliniques sur un vaccin contre le nouveau coronavirus. Le titre Moderna, qui avait déjà plus que triplé depuis fin février, bondit de 19,96%.Son indice vedette, le Dow Jones, est monté de 3,85% à 24,597.37 points. Le Nasdaq s’appréciait de 2,44% à 9.234,83 points. Le S&P 500 a pris 3,15% à 2.953,91 points. 

Sur le front économique, le patron de la Réserve fédérale, Jerome Powell, a continué de se montrer prudent tout en envisageant un retour de la croissance sur le moyen terme ou le long terme.

Parmi les valeurs favorisées par le scénario d’un retour progressif à la normale, General Motors  et Ford  profitent de la perspective d’une réouverture prochaine de plusieurs de leurs usines.

Apple , qui s’apprête à rouvrir plus de 25 de ses magasins aux États-Unis, a pris 2,36%.

Dans le secteur pétrolier, Occidental Petroleum  (+9,04%) et Halliburton (+17,11%) ont été tirés par la hausse marquée des cours du brut. 

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés