Publicité

Wall Street rattrapée par les mauvaises nouvelles économiques

©AFP

Les marchés américains ont terminé en nette baisse ce mercredi, freinés par des données économiques douloureuses.

La Bourse de New York a clôturé en nette baisse mercredi, étant confrontée à une réalité de mauvaises nouvelles tant macro que microéconomiques, qui a mis fin à plusieurs journées positives grâce aux signaux sanitaires encourageants. Dans le viseur: une claire détente des dettes allemande et américaine, considérées comme les plus solides, et un pétrole sous les 20 dollars en dépit de toutes les dernières annonces. Le Dow Jones a perdu 1,86% à 23.504,35 points. Le Nasdaq a cédé 1,44% à 8.393,18 points. Le S&P 500 a reculé de 2,20% à 2.783,36 points. Il s'agit sans aucun doute d'une piqûre de rappel pour prévenir que tout ne va pas repartir aussi rapidement que les marchés veulent le croire, après des données commerciales chinoises très encourageantes dévoilées la veille qui avaient fait penser le contraire.

Côté valeurs, c’est Dow qui a payé le plus lourd tribut au sein du Dow Jones, le titre reculant de 8,93%. Viennent ensuite Walgreens Boots Alliance (-6,34%), Travelers (-5,36%) et American Express (-5,20%). Après son net recul la veille, JPMorgan a de nouveau pris l’eau, perdant 4,90%.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés