Wall Street succombe à un mauvais indicateur

©Photo News

Les marchés américains ont clôturé en ordre dispersé ce jeudi, un mauvais indicateur concernant l'emploi ayant refroidi l'enthousiasme des investisseurs.

La Bourse de New York a terminé sans direction jeudi. Le ralentissement de la baisse des demandes hebdomadaires d’allocations de chômage aux Etats-Unis, après un pic en mars, a suscité des inquiétudes sur la reprise et refroidi l’enthousiasme des investisseurs. Le dollar a rebondi, alors qu’on observe depuis plusieurs semaines une augmentation continue des cas de coronavirus qui ont atteint un nouveau record dans le pays. Le Dow Jones a perdu 1,39% à 25.706,09 points. Le S&P 500 a reculé de 0,56% à 3.152,05 points. De son côté, le Nasdaq a avancé de 0,53% à 10.547,75 points, soutenu comme la veille par les valeurs technologiques. Facebook a pris 0,38%, Apple 0,36%, Amazon 3,29%, Google 1%, Microsoft 0,70% et Netflix 0,99%.

Le dollar avait connu des difficultés plus tôt dans la session, le yuan chinois ayant atteint un sommet sur quatre mois, les investisseurs ayant placé leurs pions dans les actions chinoises en raison des signes croissants de reprise dans le pays, ce qui a également contribué à faire monter les prix du cuivre à leur plus haut niveau depuis plus d’un an.​

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés