Wall Street tirée dans le vert par les technos

©REUTERS

Les marchés américains ont terminé le deuxième trimestre dans le vert, poussés par les valeurs technologiques.

La Bourse de New York a terminé en hausse ce mardi, alors que les investisseurs ont continué à chercher des signes de reprise économique, tandis que les prix de la dette du Trésor ont peu changé dans un brouillard lié à la hausse des cas de coronavirus sur le territoire national. Les inquiétudes des investisseurs quant aux tensions entre les États-Unis et la Chine au sujet de Hong Kong ont également rythmé le début de séance avant de s'estomper. Le Dow Jones a pris 0,85% à 25.812,88 points. Le Nasdaq a avancé de 1,87% à 10.058,77 points. Le S&P 500 a gagné 1,54% à 3.100,29 points.

Le retour possible de la production pétrolière libyenne, qui est au ralenti depuis le début de l'année, a pesé sur les prix du brut. Les valeurs pétrolières ont ainsi grimpé, Chevron prenant 1,78% et Exxon Mobil 0,90%. Du côté des valeurs technologiques, Facebook est monté de 2,91%, poursuivant son rebond après une séance très difficile vendredi dernier. Apple a pris 0,83%, Amazon 2,93%, Google 1,49%, Netflix 1,74%, Microsoft 2,54% et Intel 2,68%.

A l'inverse, Boeing a connu la plus mauvaise performance du Dow, perdant pratiquement 6%.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés