Walmart résiste aux sirènes de la récession

©AFP

Wall Street a clôturé en ordre dispersé ce jeudi, réagissant nerveusement à des informations contradictoires sur la guerre commerciale sino-américaine et à des indicateurs sur la santé de l'économie des Etats-Unis.

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé ce jeudi une séance hésitante, les investisseurs restant préoccupés par les risques de récession et la baisse des rendements obligataires malgré des chiffres rassurants sur la consommation américaine. Le Dow Jones a gagné 0,39% à 25.579,39 points. Le Nasdaq a reculé de 0,09% à 7.766,62 points. Le S&P 500 s'est apprécié de 0,25% à 2.847,60 points.

Le titre de Walmart a grimpé de 6,11% alors que le numéro un mondial de la grande distribution a affiché jeudi des résultats meilleurs que prévu au 2e trimestre. Celui de General Electric a dégringolé de 11,30% après des accusations par un lanceur d'alerte selon lesquelles le groupe aurait dissimulé plusieurs dizaines de milliards de dollars de pertes. Le groupe a formellement démenti. L'action de Cisco a, elle aussi, chuté de 8,61%, l'équipementier en télécoms ayant revu à la baisse ses prévisions de revenus pour le trimestre en cours. Du côté des valeurs technos, Facebook a pris 1,60%, Amazon 0,75%, Google 0,44%. A l'inverse, Apple et Netflix ont respectivement cédé 0,50% et 1,12%.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés