Publicité

Warren Buffett fait son mea culpa

Le holding de Warren Buffett dégage un bénéfice après des pertes en 2020. ©REUTERS

Le milliardaire américain Warren Buffett est revenu durant son assemblée générale sur ses investissements ratés en 2020, notamment dans les compagnies aériennes.

Warren Buffett a connu une assemblée générale particulière. Le milliardaire américain est revenu sur ses investissements ratés de 2020 samedi, après la publication des résultats trimestriels de son holding, Berkshire Hathaway .

La société a déclaré samedi un bénéfice net de 11,71 milliards de dollars, ou 7 638 dollars par action de catégorie A, contre une perte nette de 49,75 milliards de dollars, ou 30 653 dollars par action, un an plus tôt.

Durant l'assemblée générale du holding, en mode virtuel, qui a suivi les résultats, Warren Buffett a regretté avoir diminué ses investissements dans Apple et dans plusieurs compagnies aériennes. Il est aussi revenu sur l'échec de sa collaboration entre Amazon et JPMorgan pour tenter de diminuer les coûts dans le système de santé.

Beaucoup d'actionnaires ont reproché au holding de ne pas avoir profité du plongeon des marchés d'actions en mars 2020 pour acheter des titres au prix déprécié. Berkshire Hathaway a en revanche baissé ses positions sur les banques et et les compagnies aériennes, dont SouthWest et Delta Air Lines, durant cette période. Les deux groupes ont vu leurs actions rebondir de plus de 45% entre mai et la fin 2020.

Critiques

Le mea culpa de Warren Buffett et de son comparse Charlie Munger s'est accompagné de critiques envers les récents développements sur les marchés. Le milliardaire américain a déclaré que le boom des Spac (sociétés de chèque en blanc)ne durerait probablement pas. Charlie Munger s'en est pris à l'explosion du trading chez les particuliers, et sur le bitcoin.

Bien sûr que je déteste le succès du bitcoin.
Charlie Munger
Vice-président de Bershire Hathaway

"Bien sûr que je déteste le succès du bitcoin", a déclaré le vice-président de Bershire Hathaway. "Je n'accueille pas favorablement une monnaie qui est si utile aux kidnappeurs et aux extorqueurs et ainsi de suite, et je n'aime pas non plus le fait de transférer vos milliards de dollars supplémentaires à quelqu'un qui vient d'inventer un nouveau produit financier à partir de rien."

"Je pense que je devrais dire modestement que tout ce foutu développement est dégoûtant et contraire aux intérêts de la civilisation", a-t-il ajouté.

Warren Buffet a lui indiqué qu'il ne voulait pas commenter directement à propos de la cryptomonnaie parce qu'il ne voulait pas s'attirer les foudres de tous ceux qui sont acheteurs.

Il reste à savoir désormais ce que va faire Berskhire Hathaway avec sa trésorerie.

145
Milliards de dollars
Berkshire Hathaway a terminé le mois de mars avec une trésorerie bien garnie.

La société a racheté un montant record de 24,7 milliards de dollars de ses propres actions en 2020. Malgré les derniers rachats, il a terminé le mois de mars avec 145,4 milliards de dollars de trésorerie et équivalents.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés