Zoom s'est envolé de 1.000% depuis son entrée en bourse

En avril 2019, Zoom Video faisaient ses premiers pas sur le Nasdaq. Le titre a grimpé de 72% lors de sa première séance passant de 36 à 62 dollars en une journée. ©AFP

Wall Street a rarement vu une entreprise monter aussi haut en aussi peu de temps. Zoom a connu un troisième trimestre de folie et le nouveau venu de la tech US a encore de beaux jours devant lui.

En 502 jours, Zoom Video a fait des étincelles sur le Nasdaq. Arrivé le 18 avril sur le marché new-yorkais à 36 dollars, le titre a clôturé ce lundi à 325,10 dollars, soit une prime de 803% en un an et quatre mois.

Ce mardi, l'action a bondi de 32% à l'ouverture des marchés américains à la suite de la publication de résultats trimestriels étincelants pour atteindre les 434 dollars. On parle ici d'une hausse de 1.094% pour le logiciel de vidéoconférence depuis son IPO.

La très jeune histoire boursière de Zoom

Depuis le premier janvier, l'action a presque quintuplé. Le groupe technologique a même connu un 3e trimestre 2020 de folie à en croire les chiffres publiés par Zoom ce lundi soir avec un chiffre d'affaires en hausse de 355% sur un an.

Parmi les nombreux gestionnaires qui suivent l'action Zoom, sept analystes de grandes banques ont un objectif de cours fixé au-dessus des 400 dollars, avec une pointe à 500 dollars pour les traders de BTIG et de 460 dollars pour leurs confrères de RBC Capitals.

+378%
L'action Zoom a pris 378% depuis le 1er janvier 2020, faisant de lui un des titres les plus performants du Nasdaq 100.

Trimestre de folie pour Zoom

Le succès de Zoom ne surprend toutefois pas la cote. "Si vous deviez proposer des mesures qui aident les valeurs technologiques à avancer le plus, il serait difficile de trouver autre chose que les décisions prises pour protéger la population du Covid-19", situe le stratégiste de JP Morgan Marko Kolanovic.

L'optimisme des analystes est aussi nourri par les prévisions du nouveau champion de la téléconférence. Zoom s'attend à réaliser des ventes sur l'ensemble de l'année 2020 flirtant avec les 2,4 milliards de dollars, soit quatre fois plus que ce qui avait été réalisé l'an dernier.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés