AB InBev donne chaud au Bel 20 (Débriefing actions belges)

©Euronext Brussels

Le Bel 20 est repassé au-dessus des 3.800 points grâce à la bonne tenue d'AB InBev, Aperam et Sofina. Hors indice, les excellents résultats de PostNL ont déteint sur bpost.

La Bourse de Bruxelles est repartie de l'avant ce lundi. Le Bel 20 , avec pratiquement tous ses éléments dans le vert, a rebondi de 1,79%, sa plus forte hausse depuis un mois.

AB InBev , qui a effacé plus de 11% en bourse la semaine dernière, a repris des couleurs. Le titre du brasseur a gagné 4,42% sur de nouvelles rumeurs évoquant un départ imminent du CEO d'AB InBev. Selon l'agence Bloomberg, un changement à la tête du premier groupe brassicole au monde devrait intervenir avant l'assemblée annuelle, le 28 avril prochain. Le remplaçant de Carlos Brito aurait été choisi en interne.

Plusieurs autres sociétaires du Bel 20 se sont également distingués avec des hausses dépassant les 3%. C'était le cas de Barco (+3,24%), Sofina (+4,01%) ou encore Aperam (+4,67%).

Ageas (+3,68%), qui a vu JP Morgan relever son objectif de cours, et ING (+1,99%), qui a encore tapé dans l’œil de Berenberg, ont aussi occupé le haut du tableau. À l'inverse, Colruyt (-1,49%), Cofinimmo (-1,25%) et leur profil défensif ont été boudés par les investisseurs.

Solvay  (+1,63% à 102,75 euros) a bénéficié de l'appui des analystes de Berenberg, qui ont remonté de 10 euros leur objectif de cours pour le chimiste. Ils tablent à présent sur un cours à 135 euros dans les 12 prochains mois.

Ter Beke résiste

Hors Bel 20, la cote a eu les yeux fixés sur l'action bpost . L'opérateur historique doit présenter ses résultats le 9 mars à la clôture. Ses chiffres sont très attendus alors que son concurrent néerlandais PostNL vient de livrer de très solides résultats annuels. Le postier néerlandais a doublé son ebit annuel. En réaction à ces chiffres, l'action bpost a glané 4,46%.

Greenyard a encore surfé sur les bons chiffres trimestriels dévoilés la semaine dernière. L'action du spécialiste des fruits et légumes a grossi de 7,79% ce lundi et de plus de 30% depuis le début de l'année.

Malgré un résultat dans le rouge, Ter Beke (+3,33% à 108,50 euros) a séduit la cote avec le maintien de son dividende brut à 4 euros. En outre, le champion de la charcuterie fine signale que la crise du Covid-19 a eu un impact négatif modéré sur son chiffre d'affaires consolidé, qui baisse de 1,5%. De quoi pousser les suiveurs de l'action chez KBC Securities à relever leur recommandation à "acheter", avec un objectif de cours toujours inchangé à 140 euros.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés