AB InBev et ING pèsent sur le Bel 20 (débriefing actions belges)

©BELGA

La Bourse de Bruxelles a subi le courant vendeur du jour. Le Bel 20 a été pénalisé par les reculs de Telenet, Umicore, ou encore Aperam. Melexis a été victime de la méfiance envers les technologiques.

Les actions belges ont, en majorité, cédé du terrain, ce vendredi. Les inquiétudes sur le commerce mondial et la croissance économique en Chine ont pesé sur les valeurs cycliques. En clôture, le Bel 20 a perdu 0,81%. L'indice belge a été affecté par les reculs d'AB InBev (-1,27%) et ING (-1,07%).

"Personne ne boit un verre"

Le groupe brassicole a vu son action reculer avec l'ensemble du secteur européen de la bière. Selon un trader interrogé par l'agence Bloomberg à ce sujet, ce serait la météo qui serait à l'origine de ce mauvais comportement boursier des brasseurs: "Personne n'est dehors à boire un verre", affirme cet intervenant des marchés.

Le titre ING a quant à lui souffert d'une note pessimiste de Barclays. La banque britannique a entamé le suivi de l'action avec un avis à "sous-pondérer". Selon elle, le marché table sur une "mise en oeuvre parfaite" de son plan stratégique alors que ce dernier représente un "défi".

Craintes sur la Chine

Telenet a perdu 3,65%. Le titre a subi des prises de bénéfices après un gain de plus de 4% en trois jours. Umicore a abandonné 2,25% à cause des craintes liées au ralentissement chinois et aux effets de la guerre commerciale. Aperam (-2,06%) a reculé pour la même raison.

Par ailleurs, l'aciériste ne demande plus à S&P et à Moody's de le noter parce que son niveau de dette est bas et que son mode de financement ne le nécessite plus. Le patron du groupe s'engage à maintenir des ratios financiers dignes d'un investissement de qualité ("investment grade"). Solvay a cédé 1,39%. AlphaValue a diminué son objectif de cours de 90,70 à 90,30 euros. La recommandation reste à "réduire".

Melexis victime de Broadcom

UCB (+0,51%) a évolué contre la tendance après avoir publié de bons résultats d'un traitement contre la spondylarthrite ankylosante. Argenx (+0,73%) a continué sur sa lancée après sa hausse de 1,87% de jeudi dans la foulée d'une note favorable de Kepler Cheuvreux.

Hors Bel 20, Melexis a reculé de 5,49%. Le titre du spécialiste belge des capteurs électroniques a été victime de la méfiance des investisseurs envers les valeurs technologiques après l'avertissement sur résultat de l'américain Broadcom . Econocom a chuté de 8,58%, victime de prises de bénéfices après avoir grimpé de plus de 10% en huit séances.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect