AB InBev plombée par un broker | Le marché salue Agfa (+Briefing)

©REUTERS

Repli généralisé ce mercredi midi sur les principaux marchés en Europe certaines inquiétudes sur la récession refaisant surface.

• Euronext Bruxelles

Les Bourses de la zone euro sont en baisse mercredi midi dans un contexte de marché dominé par les craintes d'une récession dans un contexte d'inversion de la courbe de rendements obligataires aux Etats-Unis. Les futures sur indices américains sont toutefois dans le vert.

A Bruxelles, le Bel 20 se contractait de 0,48% vers 12h15, l’indice des valeurs cotées en continu reculant de 0,42%.

AB InBev est lanterne rouge et cède 1,4%. Barclays est passé à la vente sur la valeur et a réduit son objectif de cours.

Ontex recule de 1,3% tandis qu'Umicore abandonne 1,3% et Ageas 0,9%.

Quatre valeurs du Bel 20 sont dans le vert : Aperam (+0,9%), Proximus (+0,5%), Cofinimmo (+0,3%) et Telenet (+0,2%).

Hors Bel 20, Agfa-Gevaert grimpe de 7,6% dans la foulée de ses résultats. Le groupe a renoué avec la croissance de ses ventes pour la première fois depuis 2015.

Greenyard (+2,9%) poursuit sa lancée de la veille amorcée par son "trading update". Les immobilières Home Invest et Leasinvest progressent respectivement de 3,3% et 1,7%.

Sioen (-4,2%), Oxurion (-2,8%) et bpost (-2,3%) sont à la traîne.

• Le briefing actions belges

>AB InBev : Barclays a abaissé sa recommandation à "sous-pondérer" contre "neutre" avant. L’objectif de cours passe de 85 euros à 74 euros.

>Hilmar Rode, CEO de Nyrstar , quitte le groupe. Notre article

>Balta vise une amélioration significative à partir de 2020. Les résultats du deuxième trimestre de Balta sont en ligne avec les estimations. Le groupe de tapis et moquettes confirme ses prévisions pour l'ensemble de l'exercice. Notre article

>Balta : KBC Securities a réduit son objectif de cours à 4 euros contre 5,5 euros avant. La recommandation reste à "accumuler".

>Les activités "Healthcare" d'Agfa mises en vente à l'automne. Agfa-Gevaert a renoué, pour la première fois depuis 2015, avec la croissance de son chiffre d'affaires. L'Ebitda du 2e trimestre affiche une croissance à deux chiffres. Point noir: la dette a cru fortement. Notre article. 

>Un consortium comprenant DEME (CFE ) et Eiffage Métal a remporté le contrat pour la conception, la fabrication et l’installation des 80 fondations mono-pieux en acier du parc éolien offshore de Saint Nazaire en France, pour un montant global supérieur à 500 millions d’euros. Le communiqué.

>A tenir à l’œil ce mercredi. Belgique. Résultat de D’Ieteren après Bourse.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés