"AB InBev va devoir réduire son dividende"

©EPA

La crise du coronavirus risque certainement d'impacter les résultats d'AB InBev, qui a décidé d'annuler ses prévisions annuelles. Mais cette crise mettrait également à mal son processus de désendettement. Pour compenser, son dividende pourrait être réduit.

"Pas de surprise". Pour les analystes, il n'y a rien d'étonnant au fait que le géant mondial de la bière AB InBev  ait annulé ses prévisions pour l'exercice en cours. "Le groupe a une forte exposition au commerce mondial. Par conséquent, la perte en termes de volumes et de valeur doit être importante", commente dans une note Fernand de Boer, de Degroof Petercam. Il table sur une baisse des volumes de plus de 5% cette année.

Même son de cloche du côté de KBC Securities, où l'on prévoit une chute de 9% des revenus et de 16,5% de l'Ebitda au premier trimestre 2020. Ses analystes s'attendent toutefois à une reprise au second semestre, qui permettrait de limiter le recul de l'Ebitda à 9,6% sur l'exercice annuel.

Le processus de désendettement menacé

"Nous prévoyons que, même avec la vente prévue de la succursale australienne et un important ralentissement des investissements, la dette nette sera de 4,8 fois le bénéfice. Notre précédente estimation était de 3,5 fois le bénéfice.''
Fernand de Boer
Analyste chez Degroof Petercam

Chose plus surprenante, AB InBev n'a fait aucune mention de son dividende. Or, les analystes craignent que la crise du coronavirus impacte le processus de désendettement du groupe. "Nous prévoyons que, même avec la vente prévue de la succursale australienne et un important ralentissement des investissements, la dette nette sera de 4,8 fois le bénéfice. Notre précédente estimation était de 3,5 fois le bénéfice'', signale Fernand de Boer. 

Il estime que ce problème de dette restera un frein tant que le groupe AB InBev n'aura pas trouvé une réponse structurelle. Entre-temps, le brasseur devra, selon l'analyste, réduire son dividende pour allouer davantage de moyens à son désendettement. Degroof Petercam table sur un dividende total de 1 euro contre 1,8 euro prévu actuellement.

Lire également

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés