Aedifica remplace Ontex dans le Bel 20

Le changement de composition du Bel 20 interviendra après la clôture du vendredi 20 mars.

Euronext Bruxelles annonce la nouvelle composition du Bel 20. Dans dix jours, Ontex quittera l'indice belge au profit d'Aedifica. Pour la première fois, l'indice vedette du marché belge comptera trois SIR.

Le Bel 20  change (un peu) de visage. Euronext, l'opérateur des marchés d'actions de Bruxelles, Paris, Amsterdam, Lisbonne, Dublin et Oslo, a annoncé ce mercredi la nouvelle composition du Bel 20: l'indice belge intégrera désormais Aedifica , tandis qu'Ontex  fera ses adieux à cet indicateur représentatif de la tendance de la Bourse de Bruxelles.

60%
Seuil d'immobilier de santé pour le précompte réduit
Les SIR qui investissent au moins 60% dans les soins de santé bénéficient d'un précompte mobilier sur dividende réduit à 15% au lieu de 30%. Aedifica et Care Property Invest bénéficient de ce régime. Cofinimmo n'en est plus très loin.

Avec l'arrivée d'Aedifica, dont le cours de bourse a bondi de plus de 50% l'an dernier, l'indice phare du marché belge adopte un profil un peu plus défensif puisque la société immobilière réglementée (SIR) vient rejoindre deux autres groupes également actifs dans la brique, à savoir Cofinimmo  et WDP .

Pour la première fois de son histoire, qui a débuté en 1991, le Bel 20 comptera donc trois SIR parmi ses composants. Ces sociétés qui investissent dans des immeubles sont prisées par les investisseurs pour le rendement de leur dividende et leur caractère contracyclique.

Précompte mobilier réduit

L'essor de l'immobilier de santé, qui répond à la tendance lourde du vieillissement de la population, a donné des ailes aux SIR actives dans ce créneau, dont Aedifica fait partie. Pour les investisseurs, ce segment du marché présente un autre atout: les SIR qui investissent au moins 60% dans les soins de santé bénéficient d'un précompte mobilier sur dividende réduit à 15%, au lieu de 30% pour le précompte classique.

"Le Bel 20 reflétera un peu plus ce qui fait la force de la Bourse de Bruxelles en ce moment: les biotechs et l'immobilier."
Vincent Van Dessel
CEO d'Euronext Bruxelles

Hormis Aedifica, Care Property Invest  bénéficie aussi de ce régime. Cofinimmo n'est plus très loin d'intégrer cette catégorie avantageuse puisque, dans ses résultats 2019, elle annonce consacrer 56% de son patrimoine à l'immobilier de santé.

Alors qu'il y a plus de dix ans, le Bel 20 était dominé par des valeurs bancaires et industrielles, il fait désormais de plus en plus la part belle à des sociétés biotechnologiques et immobilières. Pour Vincent Van Dessel, le CEO d'Euronext Bruxelles, l'indice belge "reflétera un peu plus ce qui fait la force de la Bourse de Bruxelles en ce moment: les biotechs et l'immobilier".

"Dividendes intéressants"

Le patron de la Bourse de Bruxelles explique la montée en puissance d'Aedifica et des SIR en général par l'attrait de leur rendement: "Avec les taux à zéro, certains investisseurs sont plus attentifs au rendement; or, les sociétés immobilières offrent encore des dividendes relativement intéressants."

Enfin, précisons qu'Elia  était mieux classée qu'Aedifica dans la liste des candidats à l'entrée dans le Bel 20, mais sa vélocité (vitesse de circulation de ses actions en Bourse) n'atteignait pas le seuil requis.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés