Ageas attendu sur son dividende

Bart de Smet, le CEO d'Ageas, donnera son commentaire sur les résultats du deuxième trimestre. ©BELGA

Les résultats d'Ageas attendus vendredi matin pourraient surprendre le marché. Le groupe est attendu sur son dividende résiduel et son programme de rachat d'actions.

Ageas publiera ce vendredi ses résultats du deuxième trimestre. Le consensus des analystes s'attend à un bénéfice net de 225,5 millions d'euros sur la période. Le groupe d'assurances avait annoncé un bénéfice net de 451,6 millions d'euros au premier trimestre. Le consensus des analystes table sur de mauvais chiffres, alors que le secteur de l'assurance se trouve confronté aux conséquences du Covid-19. Axa , qui a publié ce jeudi ses résultats, a indiqué une baisse de 39% de son bénéfice net au premier semestre, conséquence de la crise du Covid-19 essentiellement qui a notamment contraint le groupe à verser d'importantes indemnisations à ses clients.

Le consensus des analystes table sur de mauvais chiffres, alors que le secteur de l'assurance se trouve confronté aux conséquences du Covid-19.

Le numéro deux de l'assurance en Europe, après l'allemand Allianz, ajoute aussi dans un communiqué qu'il abandonne ses objectifs 2020 de résultat opérationnel par action et de rentabilité courante des capitaux propres dans le contexte de la crise liée au coronavirus.

Ageas augmente sa participation dans une co-entreprise indienne d'assurance vie

Ageas va faire passer de 26 à 49% sa participation dans la co-entreprise d'assurance vie indienne IDBI Federal Life Insurance Company Ltd (IFLIC). Un accord en ce sens a été trouvé avec les partenaires indiens d'Ageas, annonce jeudi le groupe belge qui y voit une "occasion unique" de renforcer sa présence sur ce marché gigantesque.
Ageas devient de ce fait le principal actionnaire de la co-entreprise qu'elle exploite avec IDBI Bank et Federal Bank. Federal Bank a également l'intention d'acquérir une participation supplémentaire de 4% dans IFLIC auprès d'IDBI Bank. La nouvelle structure de l'actionnariat d'IFLIC devrait donc se présenter comme suit: Ageas 49%, Federal Bank 30% et IDBI 21%.

Toutefois, chez ING, l'analyste Albert Ploegh estime qu'Ageas pourrait annoncer un bénéfice décent, malgré l'épidémie de Covid-19. "Nous anticipons que cet impact négatif soit partiellement compensé par des gains de capitaux grâce à la performance des marchés d'actions au deuxième trimestre", écrit-il.

"Nous anticipons que cet impact négatif soit partiellement compensé par des gains de capitaux grâce à la performance des marchés d'actions au deuxième trimestre."
Albert Ploegh
Analyste chez ING

Le marché britannique, qui avait déjà pesé sur les résultats d'Ageas au premier trimestre, pourrait encore avoir un impact sur le groupe. "Le Royaume-Uni pourrait encore connaître une expérience défavorable des réclamations Covid-19 au cours du deuxième trimestre", indique Albert Ploegh.

Des annonces attendues

Le groupe d'assurances, outre ses résultats trimestriels, est attendu sur sa politique de dividende. Axa a annoncé ce jeudi qu'il ne verserait pas de dividende supplémentaire cette année en plus de celui de 0,73 euro et qu'il avait mis fin à l’accord de cession d’Axa Life Europe au fonds Cinven. Albert Ploegh s'attend à ce qu'Ageas annonce que la partie de son dividende brut de 2,85 euros postposé au mois d'octobre soit bien distribuée après le 1er octobre. Le groupe a indiqué précédemment vouloir verser le reste de ce dividende, de 2,38 euros.

"Le Royaume-Uni pourrait encore connaître une expérience défavorable des réclamations Covid-19 au cours du deuxième trimestre."
Albert Ploegh
Analyste chez ING

L'analyste d'ING prévoit également qu'Ageas annonce un nouveau programme de rachat d'actions d'au moins 150 millions d'euros.

Le titre Ageas a réagi négativement ce jeudi aux résultats d'Axa qui ont plombé le secteur de l'assurance en bourse. Depuis le début de l'année, l'action du groupe d'assurances belge a perdu plus de 35%.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés