Ahold en tête de gondole, spéculation sur Euronav (+Briefing)

©REUTERS

La prudence inspirée par le ralentissement de la croissance mondiale et les tensions commerciales ont pesé sur les marchés actions en Europe en clôture. Le secteur de la distribution a résisté grâce aux bons chiffres de Carrefour et Ahold Delhaize.

• La tendance

Les principales Bourses européennes ont clôturé en légère baisse après avoir passé une bonne partie de la séance dans le rouge. La prudence est restée de mise avec le retour des inquiétudes sur la croissance mondiale et la guerre commerciale sino-américaine alors que des prévisions décevantes d'entreprises ont pesé sur le secteur technologique.

L’euro  a progressé face au dollar.

La Bourse de Bruxelles a résisté à la tendance négative des principaux marchés européens mercredi. Grâce à sa composition plus défensive, le Bel 20  a clôturé en hausse de 0,24%. Des achats à bon compte ont également bénéficié à l’indice belge après les dégagements des deux séances précédentes.

L’action Aperam  a été jugée attrayante après sa chute de 2,5% de mardi. Le titre de l’aciériste a grimpé de 1,11% mercredi. Le courtier Oddo BHF a repris la couverture de l’action avec une recommandation à "acheter" et un objectif de cours de 32 euros. Mardi, JPMorgan avait également publié une note favorable au spécialiste de l’acier inoxydable. La banque d’affaires estime qu’Aperam est le groupe le mieux positionné alors qu’il faut, selon elle, détenir de préférence les actions qui reflètent déjà les perspectives dégradées pour le secteur. JPMorgan a émis un avis de "surpondérer" le titre Aperam.

Les valeurs bancaires ING  et KBC  ont progressé de 0,71% et 0,97% respectivement. Les investisseurs sont revenus vers les titres des banques après un recul généralisé dans le secteur mardi à cause des mauvais résultats annoncés par UBS.

Mais comme la prudence continue à guider les choix des investisseurs dans le contexte de ralentissement de la croissance économique, les valeurs défensives ont également attiré les achats mercredi. Proximus  a grimpé de 0,71%. Colruyt  a pris 0,77%. AB InBev  a avancé de 0,67%.

Les biotechs du Bel 20 ont battu en retraite, victimes de prises de bénéfices. Galapagos  a cédé 1,15% et Argenx  s’est repliée de 0,86%. La première avait bondi de 20% au cours des trois dernières semaines et la seconde avait progressé de 3% en deux jours.

Hors Bel 20, Euronav  a grimpé de 1,87%. Les investisseurs ont spéculé sur l’annonce de bons résultats du transporteur maritime de pétrole. Euronav doit annoncer ses chiffres du quatrième trimestre ce jeudi avant l’ouverture des marchés. Le cours a aussi bénéficié d’une note favorable de JPMorgan. Le courtier a relevé sa recommandation à "surpondérer", contre "neutre" auparavant. L’objectif de cours est toutefois réduit à 9,68 euros, contre 10,57 euros précédemment.

• Le briefing actions belges

>Deux courtiers s'attendent à une bonne surprise d'AB InBev cette année. Notre article

>KBC : Credit Suisse a réduit son objectif de cours à 68 euros contre 70 euros avant. La recommandation reste à "neutre".

>Engie : HSBC a relevé son objectif de cours à 13 euros contre 12,5 euros avant. La recommandation reste à "conserver".

>Ontex : Liberum a réduit son objectif de cours à 25 euros contre 28 euros avant. La recommandation reste à "acheter".

>Marshall Wace a réduit sa position vendeuse sur Argenx passant de 0,68% du capital à 0,59% à la date du 21 janvier.

>Millennium International Management a réduit sa position vendeuse sur Umicore passant de 0,52% du capital à 0,50% à la date du 18 janvier.

>Numeric Investors a réduit sa position vendeuse sur Umicore passant de 0,60% du capital à 0,59% à la date du 18 janvier.

>Euronav : JPMorgan a relevé sa recommandation a "surpondérer" contre "neutre" avant. L’objectif de cours passe toutefois de 10,57 euros à 9,67 euros.

>Le producteur de zinc Nyrstar a subi une cyberattaque. Certaines applications informatiques, des e-mails notamment, ne sont momentanément pas accessibles. D'un point de vue opérationnel, il n'y a aucune conséquence. Le communiqué.

>Kite Lake Capital Management a accu sa position vendeuse sur Nyrstar passant de 0,68% du capital à 0,71% à la date du 21 janvier.

>Marshall Wace a réduit sa position vendeuse sur Econocom passant de 0,79% du capital à 0,69% à la date du 18 janvier.

>L’offre de Congra sur Global Graphics se tiendra du 24 janvier au 25 février au prix unitaire de 4,25 euros. Le communiqué.

>Crescent a publié un "trading update". Le communiqué

>A tenir à l’œil ce mercredi. USA. Résultats de Ford Motor, Procter & Gamble et United Technologies.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés