Aperam et Telenet en soutien du Bel 20 (+débriefing actions belges)

©Peter Hilz

Les progressions d'Aperam et de Telenet ont permis à l'indice Bel 20 de garder la tête hors de l'eau, dans un contexte déprimé par l'absence de décision de l'Eurogroupe face au coronavirus.

La Bourse de Bruxelles a clôturé en hausse mercredi, après une séance hésitante alors que les ministres européens des Finances ne sont pas parvenus à s'entendre sur une réponse économique commune face au coronavirus. L'indice Bel 20 a gagné 0,71%, au-dessus des 3.000 points à 3.055,22, grâce notamment aux belles progressions de Telenet et d'Aperam.

Telenet a engrangé 2,56%. Des tarifs de gros du câble plus élevés que la première proposition sont négatifs pour Orange Belgium mais positifs pour Telenet a jugé Degroof Petercam. Le broker est passé à l’achat sur Telenet avec un target de 45 euros. Orange Belgium a perdu 4,3%.

Le titre Aperam a grimpé de 4,82% (à 22,20 euros). ING a relevé sa recommandation sur le producteur d'inox à "acheter" contre "conserver" avant. Son objectif de cours est fixé à 26 euros. Bien qu'Aperam connaisse des trimestres difficiles comme d'autres cycliques, nous apprécions son bilan solide, sa gestion disciplinée et ses antécédents éprouvés en matière de contrôle des coûts et de la trésorerie, a souligné l'analyste de la banque.

AB InBev a progressé de 0,52%, même si son concurrent Heineken a prévenu que l’impact du coronavirus sur son deuxième trimestre sera encore plus important. Au premier trimestre, les volumes ont chuté de 4%.

Ageas qui a décidé de distribuer son dividende 2019 en deux fois s’est adjugé 0,50% (à 33,93 euros). Kepler Cheuvreux a réduit son objectif de cours à 35 euros contre 44 euros avant. La recommandation reste à "réduire". Degroof Petercam s'est dit très surpris du fait qu’Ageas poursuive son programme de rachat d’actions propres.

Hors Bel 20, Care Property Invest a bonifié de 1,26% après  l’annonce de l’acquisition de trois maisons de repos en Belgique pour un montant total de 86,9 millions d’euros. Recticel s'est renforcé de 8,2% à 7 euros. Kepler Chevreux a relevé son conseil à "acheter" contre "conserver" avant. L’objectif de cours passe de 6,5 euros à 8,7 euros.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés