Aperam retrouve un moral d'acier (débriefing actions belges)

Site d'Aperam à Châtelet. ©Photo News

La Bourse de Bruxelles a continué à grimper ce mardi, le Bel 20 ayant été à nouveau soutenu par les valeurs cycliques. Parmi celles-ci, Aperam s'est offert la plus forte progression du jour.

Les actions les plus sensibles à la conjoncture économique ont à nouveau soutenu le Bel 20 . Ce mardi, l'indice belge a progressé de 0,93% grâce au bon comportement de valeurs cycliques telles qu'Aperam, Umicore ou encore Solvay. Comme les investisseurs espèrent à nouveau des avancées dans le conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine, les titres des entreprises exposées au commerce mondial sortent gagnants des stratégies d'investissement du moment.

Aperam  a bondi de 3,71%. Après avoir plongé de près de 23% en mai, le titre du sidérurgiste semble retrouver un moral d'acier ces derniers jours. Depuis le début du mois, il affiche un gain de plus de 10%. Ce mardi, l'action du spécialiste de l'acier inoxydable a bénéficié de la montée des cours du minerai de fer. Cette hausse est due à une spéculation sur une demande accrue pour l'acier parce que la Chine devrait mettre en oeuvre des mesures de soutien en faveur de projets d'infrastructure. Par ailleurs, Aperam participera à un roadshow à Dublin et Edimbourg dans une semaine, ce qui alimente également la spéculation sur le titre.

Galapagos proche d'un record

L'action Solvay  a grimpé de 2,75% et esquisse une courbe comparable à celle d'Aperam: après avoir chuté de plus de 20% en mai, elle progresse de plus de 6% depuis le début de ce mois. Le groupe de chimie réalise 30% de son chiffre d'affaires en Asie et suit donc de près le conflit commercial sino-américain. Vendredi dernier, UBS a relevé son objectif de cours sur Solvay de "neutre" à "acheter", avec un objectif de cours porté de 103 à 105 euros. La banque estime que le groupe belge est à présent "capable de dépasser les attentes".

Umicore  se classe aussi dans le trio de tête du Bel 20 de ce mardi. Le titre du spécialiste de la technologie des matériaux a pris 3,03% et gagne 6% depuis le début du mois. Il reste toutefois loin des plus de 43 euros affichés avant son avertissement sur résultats du 23 avril.

Galapagos  a avancé de 1,91%. Le titre n'est plus qu'à 1,55% d'un sommet historique: il avait clôturé à un record de 111,20 euros le 8 avril. Galapagos a annoncé avoir clôturé le recrutement de patients pour son essai clinique de phase 2 destiné à un traitement de l'arthrose du genou.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect