Argenx encore en progression, Ageas soulagé (Débriefing actions belges)

Le Bel 20 est remonté grâce à Ageas et Argenx. ©BELGA

Le Bel 20 a progressé grâce au bond d'Ageas et d'argenx. AB InBev a clôturé sa cession de Carlton & United Breweries.

La Bourse de Bruxelles a bien commencé la semaine et le mois de juin, soulagée comme les autres places européennes par la modération de Donald Trump dans sa réponse à Pékin au sujet de Hong Kong, et stimulée par des signes de reprise en Chine. Le Bel 20 a pris 2,03% à 3.268,03 points.

Ageas a signé un fort rebond, en tête de l'indice, après la décision de la cour de Cassation de rejeter la demande de certains détenteurs d'obligations convertibles de reporter la date de conversion de celle-ci. Le titre a pris 5,15%.

Argenx a continué de progresser après son bond de 31,8 % enregistré la semaine précédente, grâce à un essai clinique bien accueilli par les investisseurs et un placement privé qui a été sursouscrit auprès des investisseurs institutionnels. L'action a pris 4,86%.

AB Inbev a gagné 4,72%. Le groupe brassicole a annoncé la clôture de l'opération de cession de Carlton & United Breweries à Asahi Group Holdings.

Ackermans & van Haaren (+0,65%) et Sipef (+2,07%) ont conclu un accord avec Sime Darby Plantation Berhad (Malaisie) pour la reprise de la participation de 52% de cette dernière dans Verdant Bioscience (VBS), société établie à Singapour.  AvH acquiert une participation de 42% dans VBS, ce qui représente un investissement de 7 millions de dollars. Sipef, pour sa part, augmente sa participation de 10% pour la porter à 48%, ceci pour un montant de 1,7 million de dollars.

Sur le marché élargi, Celyad s'est distingué avec un bond de 11,09%. Le marché a salué les résultats de recherche encourageants sur le CYAD-101, le médicament expérimental contre le cancer du côlon. Ceci dans une première phase de test, à un stade précoce donc. Il n'y a aucune preuve d'un rejet du greffon par rapport à l'hôte (le rejet est un phénomène courant dans la transplantation de cellules souches allogéniques), a indiqué Celyad.

Ontex a reculé de 5,77%. Credit Suisse a réduit son avis sur la valeur à "sous-performance" avec un prix cible de 12 euros.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés