Argenx, seule éclaircie sur le Bel 20 (débriefing actions belges)

©BELGA

Quatre valeurs du Bel 20 ont réussi à terminer dans le vert ce mardi. L'indice bruxellois a encore perdu du terrain et repasse sous les 3.200 points. Il a effacé 11% de sa valeur depuis son pic estival.

La Bourse de Bruxelles a encore reculé ce mardi, son indice principal lâchant 1,80% pour retomber à 3.152 points. Il faut remonter au 25 mai pour retrouver un Bel 20 aussi enrhumé.

Très peu de valeurs sont parvenues à gagner du terrain. Argenx a signé la plus forte hausse du jour. La veille Goldman Sachs avait sérieusement remonté son objectif de cours sur la valeur et ce mardi Marshall Wace a réduit sa position vendeuse sur argenx. Le titre a glané 4,19% à 218,4 euros. Galapagos a, de son côté, avancé de 0,23%.

Umicore (+0,23%) et Aedifica (inchangé) sont les deux autres seuls sociétaires du Bel 20 à avoir évité un recul. La SIR a émis ce mardi 5,5 millions de nouvelles actions à la suite de sa récente levée de fonds.

À l'autre extrémité de l'indice, on se bousculait pour ne pas hériter de la lanterne rouge. Et à ce jeu, c'est KBC (-4,6%) qui a perdu.

Les opérateurs télécoms étaient particulièrement matraqués. Telenet , qui présente ses résultats jeudi, a lâché 1,57%. Même constat pour son concurrent Proximus (-1,93%). L'opérateur historique dévoilera son bulletin trimestriel vendredi.

Hors Bel 20, Kinepolis , frappé de plein fouet par de nouvelles restrictions à Bruxelles, n'en finit plus de tomber. Deux "shorters" ont mis l'action de l'exploitant de salles de cinéma dans leur ligne de mire. Le titre a perdu 3,54% ce mardi et plus de 65% depuis le 1er janvier.

Orange Belgium , tout comme ses rivaux du Bel 20, a reculé de 0,54% . Les analystes de Credit Suisse ont relevé l'objectif de cours de l'opérateur à 23 euros contre 22 euros auparavant.

Bone Therapeutics a chuté de 9,18% sans explication apparente. La biotech publie ses résultats trimestriels demain.

Eurocommercial (-4,95%), notamment propriétaire du Woluwe Shopping Center, a dégagé des revenus locatifs de 48,8 millions d’euros à l’issue du troisième trimestre. Un an plus tôt, ces mêmes revenus s'élevaient à 52,1 millions d'euros.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés