Asit biotech et Kiadis en forme, bond de Greenyard (débriefing actions belges)

©BELGA

Asit biotech et Kiadis Pharma ont pris plus de 10% alors que Greenyard a été applaudi pour l'abandon de son augmentation de capital.

La Bourse de Bruxelles a légèrement progressé, dans un climat plutôt attentiste. Les investisseurs attendent des progrès concrets sur le front du commerce et ont accueilli sans enthousiasme un geste d'assouplissement monétaire inattendu de la part de la Chine. Le Bel 20 a pris 0,29% à 3.905,52 points.

Plusieurs biotechs se sont distinguées. Au sein du Bel 20, Galapagos a signé l'une des plus fortes progressions (+1,68%). Pourtant, le courtier Berenberg a réduit son objectif de cours à 195 euros sur le titre, contre 200 euros avant. L'autre valeur biotech de l'indice, argenx , a gagné 0,72%. Le courtier Wedbush a réduit son objectif de cours sur le titre à 153,79 euros, contre 154,73 euros avant. La recommandation reste à "surpondérer".

KBC a perdu 0,27% alors que deux courtiers ont relevé leur prix cible sur le titre. Berenberg a relevé son objectif de cours à 74 euros, contre 72 avant. La recommandation reste à "acheter". Société générale a relevé son objectif de cours à 74 euros, contre 68 euros avant. La recommandation reste à "acheter".

Parmi les autres hausses du jour, WDP a pris 1,81% et UCB 1,44%. Aperam (-2,13%) est en queue de peloton.

Sur le marché élargi, plusieurs biotechs ont fortement progressé. Asit biotech a signé la meilleure progression de la Bourse de Bruxelles avec un gain de 27,81%. Le sort du groupe dépend des résultats d’un programme clinique dont la diffusion est prévue d’ici la fin de l’année.

Kiadis Pharma , qui a abandonné le développement de son produit-phare, s'est adjugé une hausse de 17,42%. 

Greenyard a bondi de 8,27%. Le groupe estime qu’il ne lui est plus nécessaire de lancer une augmentation de capital pour renforcer son bilan. "Depuis la publication de ses chiffres du premier semestre, Greenyard a montré que son redressement est plus rapide que prévu, illustré par un solide résultat opérationnel. Ceci lui permet de s'abstenir de lancer une augmentation de capital ou de se séparer de certaines activités", commente Anton Brink, analyste chez Kepler Cheuvreux.

Bekaert a progressé de 4,09%. KBC a relevé son objectif de cours à 25 euros, contre 23 euros avant. La recommandation reste à "conserver".

Parmi les baisses du jour, Dexia a lâché 4,88%, Crescent 6,52% et Beluga 6,37%.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés