Avantium et Van de Velde toujours en hausse, Agfa-Gevaert séduit (Débriefing actions belges)

©BELGA

Avantium progresse toujours depuis l'annonce de son subside européen. Le deal d'Agfa-Gevaert dépasse les attentes du marché.

La Bourse de Bruxelles a terminé en forte baisse, dans un marché déprimé après  l'annonce par Donald Trump du retour de droits de douane sur les aciers brésiliens et argentins. Le Bel 20 a lâché 1,09% à 3864,11 points.

Aucun titre n'a terminé dans le vert, à part Colruyt qui a clôturé proche de l'équilibre à +0,17%.

Galapagos  a perdu 1,59% dans le contexte de marché. Les investisseurs spéculent cependant sur les résultats des nouveaux essais cliniques que la biotech mènera l'an prochain.

KBC  a lâché 0,3%. Morgan Stanley a relevé son objectif de cours à 75 euros, contre 67 euros avant. La recommandation reste à "surpondérer".

AB InBev  a reculé de 0,54%. Le courtier Kepler Cheuvreux a revu à la hausse ses estimations de bénéfices pour le groupe brassicole en raison de sa présence sur le segment très prometteur des hard selzers, des eaux gazeuses faiblement alcoolisées et souvent aromatisées, aux Etats-Unis.

Ontex   a signé la plus forte baisse du Bel 20 avec un recul de 2,72%. Telenet a perdu 1,66%.

Umicore  a reculé de 2,59%. Le groupe a finalisé l’acquisition des activités de raffinage de cobalt et de précurseurs pour cathodes de Freeport Cobalt à Kokkola, en Finlande, pour un montant de 203 millions de dollars. Il est prévu que l’acquisition apporte une contribution positive au résultat dès 2020 et soit créatrice de valeur dès 2021.

Ageas  a lâché 0,5%. Selon Reuters, l'assureur figurerait parmi les candidats pour acquérir le groupe espagnol Caser Seguros.

Sur le marché élargi, Avantium s'est adjugé une hausse de 3,08%. Le titre se trouve toujours en progression depuis l'annonce d'un subside européens de 25 millions d'euros. Avec ce paiement, la spin-off de Shell franchit une nouvelle étape dans sa recherche de 150 millions d'euros pour mettre en place une usine qui doit produire des plastiques "verts".

Van de Velde a pris 4,3%. Sa plateforme destinée à soutenir sa croissance suscite l'intérêt des investisseurs.

Agfa-Gevaert  a gagné 3,78%. Le groupe a annoncé avoir entamé des négociations exclusives avec Dedalus Holding S.p.A. en vue de la vente d’une partie de son activité HealthCare IT (le "Business"). Ce deal a dépassé les prévisions des analystes. 

Asit Biotech  a continué de reculer. Le titre de la biotech a perdu 10,13%, pénalisé par l'abandon de son traitement-phare.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect