Avis de brokers sur Proximus et AB InBev | Une biotech bondit | Ekopak en ébullition (+Briefing)

©EPA

Les records en clôture à Wall Street soutiennent la tendance sur les marchés européens ce mardi midi. Les indices américains devraient toutefois ouvrir dans le rouge.

Les bourses européennes évoluent en hausse ce mardi midi au sortir du long week-end pascal, Wall Street ayant montré la voie lundi avec des records de clôture sur fond d'espoirs d'une croissance vigoureuse de la première économie mondiale.

Wall Street est attendue en légère baisse à l'ouverture à la lecture des futures sur indices américains vers 12h15.

À Bruxelles, le Bel 20 reculait toutefois de 0,10% vers 12h25, l’indice des valeurs cotées en continu avançant de 0,35%.

Elia se distingue au sein du Bel 20 avec un repli de 5,3% sans explication apparente si ce n'est des prises de bénéfice alors que la valeur ne joue plus son rôle de refuge dans un scénario de reprise. Elle va devoir réaliser, en outre, des investissements en Allemagne cette année. Umicore recule de 1,7% et argenx de 1%.

Aperam, pour sa part, est en tête des hausses (+3,1%), suivie par Melexis (+1,8%), Solvay (+1,3%) et GBL (+1,2%).

Hors Bel 20, Oxurion bondit de 11,5%. La biotech s’est assurée un financement de 30 millions d’euros. Nyxoah prend 4,2% et Fluxys 3,8%. Notons encore le bond de 18% d’Ekopak qui, depuis son entrée en bourse, le 31 mars, s’est envolée de plus de 30%.

Dans le bas du tableau, on épinglera la présence de Mithra (-3,4%), de VGP (-2,3%) et d'Exmar (-2%).

Le briefing actions belges

UPDATE

>Proximus  : Credit Suisse a réduit son objectif de cours à 18 euros, contre 19 euros avant. La recommandation reste à "sous-performer" (vendre).

FIN UPDATE

>AB InBev : Northeast Securities a entamé le suivi du certificat américain avec une recommandation à "acheter" et un objectif de cours de 74,22 dollars.

>Ahold Delhaize  a acquis, la semaine dernière, 202.407 actions propres au prix unitaire moyen de 23,83 euros.

>Une biotech belge s'assure un financement de 30 millions d'euros. Basé à Paris, Negma Group va investir jusqu'à 30 millions d'euros dans Oxurion en échange d'obligations convertibles. Notre article.

>À tenir à l’oeil ce mardi. Zone euro. Chômage en février (11h). USA. Perspectives du Fonds monétaire international (FMI) sur l’économie mondiale (14h30).

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés