Publicité

Azelis bondit pour ses débuts à la Bourse de Bruxelles

L'entrée en bourse du distributeur de produits chimiques constitue la plus importante opération du genre à Bruxelles depuis pas moins de quatorze ans. ©Tim Dirven

Azelis a fait ses premiers pas ce vendredi à la Bourse de Bruxelles. Un démarrage en trombe, puisque son action a bondi jusqu'à 15% dans les premiers échanges.

Débuts en trombe pour Azelis à la Bourse de Bruxelles. Après avoir ouvert ce vendredi matin à précisément 26,16 euros, l'action du distributeur de produits chimiques a rapidement bondi jusqu'à 15% pour ses débuts sur la cote, à près de 30 euros, avant de ramener sa hausse à 28 euros tout rond à la clôture des marchés, soit une hausse de 7,69%.

Son prix d'introduction avait été fixé la veille à 26 euros à l'issue d'une période de souscription qui s'est clôturée anticipativement, précipitant l'opération.

Plus tôt que prévu

Cette entrée en bourse d'Azelis s’est en effet réalisée plus tôt que prévu. Le distributeur chimique n’était initialement attendu qu’au milieu de la semaine prochaine.

©Tim Dirven

Mais la période de souscription réservée aux seuls investisseurs institutionnels s’est clôturée anticipativement en raison du succès qu’elle a rencontré. Celle-ci a été sursouscrite sept fois, c'est-à-dire qu'il y a eu sept fois plus de demande que d'offre. Lors de la cérémonie d'ouverture ce vendredi matin, le CEO d'Euronext Brussels, Vincent Van Dessel, a expliqué que le carnet d'ordre avait été plein en à peine une demi-heure.

C'est d'ailleurs en raison de cette forte demande que le prix d’introduction d’Azelis a dans le même temps été fixé à 26 euros, soit dans le haut de la fourchette annoncée il y a quelques jours à peine (entre 22 et 26 euros).

6,2
Milliards d'euros
C'est la valorisation d'Azelis sur la base du prix d'introduction de 26 euros.

À ce niveau de prix, la valorisation de la société équivaut à 6,2 milliards d’euros. Un montant considérable, qui en fait la plus importante introduction à la Bourse de Bruxelles depuis celle de Nyrstar en 2007, soit il n’y a pas moins de quatorze ans. Avec la progression du jour, ce montant avoisine quelque 6,8 milliards d'euros, soit plus que la capitalisation de certains membres du Bel 20, comme Colruyt, Proximus ou Ackermans & van Haaren.

Intérêt des investisseurs

Écartés dans un premier temps lors de la période de souscription, les investisseurs particuliers ont enfin pu à leur tour se lancer dans l’arène boursière ce vendredi, en passant à l’achat lorsque les actions Azelis ont débuté leur cotation. C'est bien ce qu'ils semblent avoir fait, puisque le volume total des échanges atteignait près de 5 millions de transactions après une heure.

Selon l'hebdomadaire spécialisé L'Investisseur, le prix de l'action de la société n'est pourtant pas vraiment bon marché. "Azelis entre en bourse avec une petite décote par rapport à son secteur, mais ses pairs du secteur ne sont pas bon marché non plus", a ainsi déclaré son analyste Geert Smet il y a quelques jours. Il a toutefois admis qu'avec Azelis, un investisseur s'assurait "une croissance substantielle" dans son portefeuille.

"Azelis entre en bourse avec une petite décote par rapport à son secteur, mais ses pairs du secteur ne sont pas bon marché non plus."
Geert Smet
Analyste chez L'Investisseur

Près de 1,8 milliard en caisse

Au total, Azelis va récolter près de 1,8 milliard d’euros au travers de l’opération, en tenant compte d’une seconde tranche d’actions mises en vente et des options de sur-allocation.

Une somme qui doit lui permettre prioritairement de s’attaquer à sa dette de 1,6 milliard d’euros, mais également d’envisager des projets d’acquisitions.

©Tim Dirven

Détenue majoritairement par le fonds d’investissement suédois EQT, Azelis comptera désormais parmi ses huit administrateurs le Belge Bert Janssens, associé chez EQT et en charge des activités de capital investissement en Europe de l'Ouest.

Jusqu'alors, il était également directeur de la société de technologies environnementales Desotec, vendue en grande partie par EQT au fonds d'investissement américain Blackstone.

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés