Bond mystère de Roularta, AB InBev en recul (débriefing actions belges)

©BELGAIMAGE

AB inBev subit les craintes des investisseurs après la chute du peso argentin. Roularta bondit à la veille de la publication de ses résultats.

La Bourse de Bruxelles a inversé sa tendance négative après l'ouverture de Wall Street. Elle a profité comme les autres places européennes du report des droits de douanes sur certains produits chinois par les Etats-Unis au mois de décembre.  Le Bel 20 a finalement gagné 0,34% à 3.519,20 points à la clôture des marchés européens.

Les valeurs cycliques ont rebondi après cette annonce. Aperam signe la plus forte progression de l'indice, avec un gain de 3,19%. Umicore a pris 2,93%.

Colruyt est lanterne rouge, avec un recul de 1,84%. Argenx se replie de 1,35%. Barco a lâché 1,14%. 

AB InBev a perdu 0,57%. Le titre a subi les craintes du marché après la chute brutale du peso argentin face au dollar alors que l'Argentine fait  face à des turbulences politiques. Son président a subi un échec électoral ce week-end. Par ailleurs, Jefferies a relevé sa recommandation sur le certificat américain du brasseur à "conserver" contre "sous-pondérer" avant. L’objectif de cours passe de 72 dollars à 95 dollars.

Les valeurs bancaires ont rebondi. ING a pris 1,74% et KBC 0,35%. Toutefois, le titre a connu une nouvelle baisse de son objectif cible. Après UBS, Barclays et Société Générale, Kepler Cheuvreux a réduit son objectif de cours à 53,3 euros contre 59,6 euros avant. La recommandation reste à "réduire".

Proximus, qui était la seule valeur du Bel 20 dans le vert en matinée, a clôturé sur une hausse de 1,65%.

Sur le marché élargi, Roularta a progressé de 10,50%, à la veille de la publication de ses résultats semestriels. Le titre a signé la plus forte hausse de la Bourse de Bruxelles. 

Elia a pris 1,24%. Le groupe a créé une nouvelle filiale, Elia Transmission Belgium. Il veut y loger toutes les activités liées au réseau à haute tension belge, pour éviter à l’avenir une série de conflits avec le régulateur. 

Bpost poursuit sa hausse de la veille. Le titre a pris 2,15% 

Sioen a reculé de 1,24%. Berenberg a retiré le titre de sa liste d’achat et a réduit son objectif de cours à 26 euros en raison d’une baisse de régime constatée dans certains marchés où le spécialiste des textiles techniques est présent.

Publicité
Publicité

Echo Connect