Bruxelles applaudit le streaming de Telenet (Débriefing actions belges)

©BELGA

8 valeurs sur 20 ont terminé dans le vert ce jeudi à la Bourse de Bruxelles, où nombreuses étaient les prises de bénéfices. Très en vue, Telenet a gagné 3,5%.

À l'instar de ses voisines européennes, la Bourse de Bruxelles a perdu des plumes. Le Bel 20 a abandonné 0,57%, de quoi repasser sous les 3.450 points. Certains titres qui avaient stimulé la cote ces derniers jours ont été victimes de prises de bénéfices.

C'était le cas notamment d'Ageas . Le titre de l'assureur, qui restait sur une série quatre séances positives, a perdu 1,18%. Il est redescendu sous les 38 euros.

KBC , ING , Solvay et UCB ont également occupé le fond du classement ce jeudi après avoir été très recherchés les jours précédents. Derrière les mastodontes de l'indice, on retrouvait encore Barco . Le groupe technologique a lâché 2,79% et a occupé la dernière place du Bel 20 tout au long de la séance.

Dans le haut du classement, Galapagos a repris de la hauteur, glanant 2,17%. La biotech a averti le marché d'une nouvelle collaboration avec le laboratoire Scipher Medicine pour le développement de remèdes contre les maladies inflammatoires de l’intestin.

Telenet a signé la plus forte hausse du Bel 20. Le groupe télécom a gagné 3,52%, les investisseurs saluant le feu vert de la Commission européenne pour son alliance avec DPG Media dans le cadre du lancement d'un service commun de streaming. Ce Netflix à la flamande s'appellera Streamz et sera disponible dès cet automne. 

Hors Bel 20, Genkyotex  a grimpé de 33,79% pour s'aligner sur le prix de l’OPA (2,80 euros) annoncée avant l'ouverture des marchés.

Dans le même segment, Bone Therapeutics  a bondi de 8,70%. La biotech a reçu un financement de 1 million d’euros de la Région wallonne.

Sipef a reculé de 0,54% après la publication de résultats trimestriels légèrement inférieurs aux attentes. Le spécialiste belge de l'huile de palme (plus de 80% de son chiffre d'affaires) a toutefois reçu des commentaires positifs de la part de plusieurs analystes. Ces derniers ont souligné que la hausse actuelle du prix de l'huile de palme n'est pas encore intégrée dans le prix de l'action.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés