Chute de Roularta après ses résultats, CFE se distingue (Débriefing actions belges)

©BELGA

Les résultats de Roularta ont été mal accueillis en Bourse, alors que CFE profite d'une note de KBC Securities qui place le titre parmi ses valeurs préférées.

La Bourse de Bruxelles a chuté au lendemain d'un rebond inespéré.  Les craintes sur la croissance économique ont pris le pas sur les avancées commerciales après des statistiques décevantes en Allemagne et en Chine. Le Bel 20 a reculé de 1,85% à 3454,20 points. Depuis son sommet du 16 avril, il a perdu plus de 10%, ce qui signifie qu'il est entré en correction.

Les valeurs cycliques de l'indice ont souffert. Aperam a lâché 4,49%, Umicore 3% et Solvay 2,68%. Les valeurs bancaires sont également affectées par le recul de la tendance, et par l'inversion de la courbe des taux américains, qui anticipe une récession aux Etats-Unis. KBC  a perdu 1,69% et ING 2,87%. Kepler Cheuvreux a réduit son objectif de cours sur le titre ING à 11,3 euros contre 12 euros avant. La recommandation reste à "acheter".

Les rares valeurs dans le vert sont les sociétés immobilières réglementées (SIR) WDP (2,34%) et Cofinimmo (+0,17%). Telenet (+0,04%) s'est maintenue à la hausse. 

AB InBev, affecté par la crise du peso argentin durant les élections présidentielles en Argentine, a lâché 1,78%.

Sur le marché élargi, Roularta a perdu 7,98% après la publication de ses résultats du premier semestre. KBC a trouvé ceux-ci largement conformes aux attentes. L’analyste Ruben Devos ne compte par changer ses prévisions actuelles concernant un bénéfice par action de 0,99 euro pour 2019 et de 0,85 euro pour 2020. Kepler Cheuvreux a réduit son objectif de cours à 13,8 euros contre 17,9 euros avant. La recommandation reste à "conserver".

CFE a par contre bondi de 3,28%. KBC Securities a ajouté l'action à sa "dynamic top pick list" en raison du potentiel que représentent les champs d'éoliennes en mer. La recommandation reste à "acheter" sur le titre avec un objectif de cours de 115 euros.

Shurgard, le spécialiste du garde-meubles, a progressé de 2,52% après la publication de solides résultats au premier semestre. Le groupe a annoncé  un dividende intérimaire de 0,45 euro par action qui sera distribué début octobre.

Sipef a chuté de 3,12% après avoir annoncé des pertes pour le premier semestre. Le groupe anversois de plantations a été confronté à une baisse de production de l'huile de palme et à des prix qui restent très bas.

Sequana Medical (+0,29%) a décidé de postposer la date de publication de ses résultats semestriels au 25 septembre contre le 4 septembre prévu initialement.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect

Messages sponsorisés

n