Consensus Bel 20: la hausse des cours limite le potentiel

©BELGA

Seules Telenet et UCB affichent encore un potentiel haussier supérieur à 20%.

Les composantes de l’indice Bel 20 ont signé un bon mois boursier, avec une progression moyenne des cours proche de 4%, emmenée par des bonds de 19% pour argenx , de 13% pour Sofina , de 10% pour Melexis et de 9% pour les immobilières Aedifica et WDP . À l’inverse, les amplitudes pour les valeurs en baisse ont été nettement plus modestes, à l’exception d’Ageas (-7%).

5,9%
Le potentiel moyen des valeurs du Bel 20 est retombé à 5,9% entre la mi-mai et la mi-juin.

Au niveau des objectifs de cours, la grande majorité (16 valeurs) affiche un bilan positif depuis la mi-mai, avec des révisions moyennes de 1,2%, avec des progressions significatives pour Ageas (+4%), Aperam (+4%), Sofina (+3%) ou AB InBev (+3%). Le mois écoulé n’a pas été fourni en nouvelles susceptibles de provoquer de grands changements dans l’orientation du consensus pour les différentes valeurs de l’indice.

Le potentiel moyen des valeurs de l’indice Bel 20 s’est donc contracté vers 5,9%, ce qui laisse toutefois une marge de progression intéressante pour les prochains mois. Une petite poignée de valeurs possède encore un potentiel supérieur à 10%, à savoir Telenet (37%), UCB (26%), Galapagos (+19%) et GBL (+12%). 

Gagnants et perdants

AB InBev a de nouveau enregistré plusieurs révisions positives de ses objectifs de cours (notamment chez Jefferies, Morgan Stanley ou Goldman Sachs), les analystes continuant d’ajuster leurs attentes à la publication de résultats rassurants pour le premier trimestre. Chez Jefferies, l’analyste est confiant quant à la capacité du brasseur d’atteindre les objectifs fixés pour l’exercice en cours.

Ageas a enregistré des révisions favorables avant et après la tenue du Capital Market Day (CMD), les analystes accueillant de manière positive les différentes annonces de l’assureur, et notamment celle d’un programme de rachat d’actions qui ne devrait plus être automatiquement renouvelé. Le titre a enregistré des révisions positives de ses objectifs chez Kepler Cheuvreux, JP Morgan, Oddo, Société Générale ou Morgan Stanley. Cette annonce a toutefois déplu à l’analyste d’ABN Amro, qui est descendu en position neutre suite au CMD.

Les analystes ont accueilli de manière positive les différentes annonces d'Ageas, notamment celle d’un programme de rachat d’actions qui ne devrait plus être automatiquement renouvelé.

WDP a été abaissé vers conserver chez Kepler Cheuvreux, suite à la publication d’une étude sectorielle sur le secteur de la logistique. À cette occasion, le courtier souligne rester optimiste quant aux perspectives de long terme (en raison notamment des développements autour du commerce en ligne), mais il estime que la valorisation est désormais devenue trop élevée pour justifier encore un avis favorable. Il préfère en conséquence Montea ou Intervest Offices & Warehouses dans ce segment du marché.

Umicore  a enregistré de nombreuses révisions favorables (UBS, Kepler Cheuvreux, Barclays) au niveau des objectifs, afin de refléter l’impact important qu’auront les cours des métaux précieux sur les résultats de l’année en cours. Les analystes sont toutefois restés dans l’expectative au niveau des recommandations, avec un consensus qui reste très partagé entre les optimistes (7), les neutres (7) et les pessimistes (6) selon qu’ils adhèrent à la stratégie de croissance dans les batteries rechargeables. Dans ce dernier groupe, il faut désormais compter avec le Crédit Suisse, qui a repris sa couverture sur le groupe belge avec un avis négatif.

Autres avis

Aperam a été relevé à l’achat chez Kepler Cheuvreux, en raison d’une confiance accrue dans la capacité de maintenir les marges dans l’acier inoxydable.

Cofinimmo a été repris en position neutre chez UBS, l’analyste estimant que les perspectives favorables pour la hausse des revenus locatifs sont déjà largement intégrées dans le cours.

Le résumé

  • Les composantes de l’indice Bel 20 ont signé un bon mois boursier, avec une progression moyenne des cours proche de 4%.
  • Au niveau des objectifs de cours, la grande majorité (16 valeurs) affiche un bilan positif depuis la mi-mai, avec des révisions moyennes de 1,2%.
  • Le potentiel moyen des valeurs de l’indice BEL20 s’est contracté vers 5,9% sur un mois.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés