Curetis encore en hausse, WDP divisé par sept (Débriefing actions belges)

©Photo News

Curetis continue de flamber. L'action WDP progresse de 0,84%. FNG est suspendue dans l'attente d'un communiqué.

La Bourse de Bruxelles a démarré l'année sur une note positive après la confirmation de la signature prochaine de l'accord commercial entre les États-Unis et la Chine et un nouvel assouplissement de la politique monétaire chinoise. Le Bel 20 a terminé sur un gain de 1,52% à 4015,93 points.

Les valeurs les plus sensibles au cycle économique ont profité de l'enthousiasme des investisseurs. Aperam  a gagné 2,7%.

Les titres du secteur bancaire ont bénéficé en Europe du nouvel assouplissement de politique monétaire en Chine destiné à soutenir l'économie du pays. KBC  a gagné 2,27% et ING  3,37%. Le titre a été le plus négocié à la Bourse de Bruxelles en 2019, avec 41,62 milliards d'euros de volume.

Umicore  a pris 1,48%.

La Société immobilière réglementée (SIR) WDP  , qui a divisé ce jeudi le cours de son action par sept, a progressé de 0,84%. 

Ontex  a perdu 2,19% et signe la pire performance de l'indice. Le hedge fund britannique ENA Investment Capital a construit en toute discrétion une participation de 10,2% dans le producteur de produits d’hygiène personnelle jetables. ENA n'a pas précisé ses intentions quant à la société.

Sur le marché élargi, Curetis  a signé la meilleure progression avec un gain de 17,70%. Le titre s'envole depuis l'autorisation des autorités sanitaires américaine pour commercialiser sa cartouche d'application Unyvero LRT, pour diagnostiquer les infections des voies respiratoires inférieures telles que la pneumonie. Deux autres biotechs, Acacia Pharma  (+12,32%) et Celyad  (+2,89%) ont connu une bonne séance. 

Euronav  a pris 3,64%. La société a réalisé une opération de "sale and leaseback" pour trois de ses superpétroliers. Ils ont été vendus pour 126 millions de dollars, engendrant une plus-value de 23 millions d’euros. L'action figure, pour rappel, parmi les dix actions préférées pour cette année selon un tour d’horizon réalisé par L’Echo auprès d’une quinzaine de spécialistes.

Ahold Delhaize  (+1,91%) a indiqué qu’il débute ce jeudi son programme de rachat d’actions propres annoncé début décembre et portant sur un total de 1 milliard d’euros. Ce programme devrait s’achever avant fin 2020.

Dans le bas du tableau, Greenyard a lâché 1,69%. FNG  a vu son cours suspendu, dans l'attente d'un communiqué, après son bond de 29% de mardi concomitant avec l’annonce du rachat de e5 mode par Feniks Holding.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect